wikileaks affole les médias Camerounais

images-7-2.jpg

Le ministre camerounais de la Justice, Amadou Ali a confié à un diplomate américain ses appréhensions sur l’après-Biya. Rapportés par Wikileaks, ses propos sont à la Une de tous les journaux locaux. « Les trois régions du Nord qui sont ethniquement et culturellement différentes du reste du Cameroun vont continuer à apporter leur soutien à Biya aussi longtemps qu’il souhaitera demeurer président, mais le prochain président du Cameroun ne viendra pas de l’ethnie beti/bulu de Biya. Les Betis sont trop peu nombreux pour s’opposer aux nordistes, encore moins au reste du Cameroun. Des Bamilékés ont fait des ouvertures à des élites du Nord pour forger une alliance entre leurs régions respectives, mais les nordistes étaient si méfiants sur les intentions des Bamilékés qu’ils ne concluraient jamais une alliance pour soutenir un pouvoir politique bamiléké ». Ces propos, révélés par WikiLeaks, auraient été tenus par le ministre de la Justice Amadou Ali, lors d’un entretien en 2009 avec l’ancien ambassadeur des États-Unis au Cameroun, Janet Garvey. Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Cameroun : quand WikiLeaks affole les médias | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

 

De quoi susciter un tôlé général au sein de l’opinion nationale et faire les choux gras de la presse locale. Des leaders politiques et des membres de la société civile sont aussitôt montés sur leurs grands chevaux. « Cette déclaration relève d’une autre époque », a réagi Charles Ateba Eyéné, écrivain et membre influent du parti au pouvoir, le RDPC. Selon Pierre Abanda Npama, président du Mouvement africain pour la nouvelle indépendance et la démocratie (Manidem), « ce sont des propos indécents et dangereux ». "Dérive d’une gravité extrême" « Cette dérive est d’une gravité extrême », estime pour sa part Victorin Hameni Bieleu, président de l’Union des forces démocratiques du Cameroun (UFDC). Maître Alice Nkom, avocate au barreau du Cameroun estime de son côté que ce sont « des propos contre l’unité nationale ». Plus tranché que tous les autres encore, Jean-Michel Nintcheu, député du Front social démocratique (SDF), exige la démission du ministre Amadou Ali et l’ouverture contre lui d’une information judiciaire. Toutes ces réactions et d’autres font la Une des quotidiens camerounais depuis quatre jours. Une tempête dans un verre d’eau ? Mardi 6 septembre, Amadou Ali a confié à l’un de ses proches qu’il avait effectivement eu des entretiens avec la diplomate en question. Mais sans tenir de propos injurieux envers les communautés concernées. « Je m’exprimais en français tandis que la diplomate américaine parlait l’anglais », a assuré Amadou Ali à notre source. En insinuant implicitement que ses propos avaient été mal interprétés. Amadou Ali 2010-01-20 12:50:41 Cameroun : Paul Biya, les poids lourds et les outsiders de la présidentielle 2011-09-05 18:38:06 Tous droits de reproduction et de représentationImprimer Envoyer Partager Article suivant : Égypte : nouvelles manifestations place al-Tahrir Article précédent : Rugby : derrière les Springboks, le pack africain s'organise 5 RÉACTION(S) 1.ESSO - 12/09/2011 à 13h:09 Nous sommes libres de penser tel ou tel autre chose de nos frères...de là faire des pronostiques politiques...C'est l'intégration[...] Lire 2.RDPC Oyé - 12/09/2011 à 13h:09 Ali le grand camarade que le Nigeria nous a prêté est toujours aussi serpent à é têtes. Il dit une chose tout bas et [...] Lire 3.Eric - 12/09/2011 à 10h:09 Faut pas prendre les gens pour des cons. Les diplomates américains envoyés en Afrique francophone sont parfaitement bilingue. J'ai d'ail[...] Lire 4.nyambarindon - 10/09/2011 à 14h:09 Quelles sont les véritables missions des chancelleries occidentales en Afrique? Rapporter toutes les conversations privées des dirigeant[...] Lire 5.RDPC Oyé - 09/09/2011 à 22h:09 Les propos de notre camarade Amadou Ali connu pour sa barbarie attisent la haine tribale et annoncent les prémices d'une guerre tribale et/ou r[...] Lire RÉAGIR À CET ARTICLE CAMEROUN GABON Gabon : Ali Bongo Ondimba inaugure une zone économique spéciale porteuse d'espoir Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a inauguré le 9 septembre une zone économique spéciale en partenariat avec Olam. Quelque 45 entreprises de 9 pays (dont Chine, Inde, Cameroun, Bénin et Gha[...] CAMEROUN Cameroun : les déchets "énergétiques" de Hysacam La société de traitement des ordures ménagères a inauguré une centrale de captage de biogaz sur une décharge de Yaoundé. Objectifs : limiter les émissions de gaz[...] FOOTBALL Cameroun : les Lions Indomptables bientôt sans Javier Clemente ? Javier Clemente, le sélectionneur du Cameroun, n’ira pas au bout de son contrat de deux ans. Et il pourrait même ne pas diriger les Lions Indomptables le 8 octobre prochain lors du match en RD Congo en [...] CAMEROUN Cameroun : Samuel Eto'o, un sous-emploi en or et une belle revanche En acceptant l’offre d’un club du Daguestan, Samuel Eto'o est devenu le footballeur le mieux payé au monde. Mais gagne-t-il vraiment au change ?[...] CAMEROUN Cameroun : Paul Biya, les poids lourds et les outsiders de la présidentielle À la présidentielle du 9 octobre, le président sortant, Paul Biya aura en face ses adversaires traditionnels et beaucoup d’illustres inconnus. Cinq poids lourds se dégagent néanmoins,[...] CAMEROUN Cameroun : cinquante et un candidats briguent la présidence Cinquante et un candidats à l’élection présidentielle camerounaise se sont inscrits avant la clôture des listes dimanche soir à minuit. Elecam a quinze jours pour valider les candidatures[...] CAN 2012 CAN 2012 : Burkina Faso et Sénégal qualifiés, Égypte éliminée Le Burkina et le Sénégal se sont qualifiés samedi pour la Coupe d'Afrique des nations, tandis que le triple tenant du titre, l'Egypte, ne participera pas à l'édition 2012 après[...] CAMEROUN Cameroun : la richesse se fait discrète La vie n’est plus un long fleuve tranquille pour les riches du Cameroun, en particulier ceux qui ont accédé à cette prestigieuse catégorie par le hasard d’une nomination à un poste[...] AFRIQUE SUBSAHARIENNE Ces Africaines qui osent la présidentielle Militantes, compétentes, obstinées… Elles sont de plus en plus nombreuses à partir à l’assaut de la scène politique et à viser le sommet de l’État. Mais, pour[...] CAMEROUN Cameroun : dans les hôpitaux, la double peine Dans les hôpitaux camerounais, les patients les plus démunis sont retenus en attendant le règlement de leur facture, quand on ne leur refuse pas l’accès aux soins. Un projet de loi pour la[...] 123 12/09/2011 - 15h09 Le Turc Erdogan entame au Caire sa tournée dans les pays du Printemps arabe 12/09/2011 - 14h09 Soudan: le Parlement approuve "l'option militaire" au Nil Bleu 12/09/2011 - 12h09 Exclusif AFP - Génocide rwandais: Kagame ne demande pas d'excuses de la France 12/09/2011 - 11h09 Attentats de Kampala: la justice ougandaise libère cinq suspects Un "printemps", deux volets 1 - Libye Libye : "notice rouge" d'Interpol pour la capture de Kaddafi 2 - Sénégal Sénégal : quand le Fesman prend en otage ses oeuvres d'art 3 - Sénégal Sénégal : Casamance, de guerre lasse 4 - Cameroun Cameroun : quand WikiLeaks affole les médias 5 - Moyen-Orient Reconnaissance de l'État palestinien : ils ne pensent plus qu'à ça L'avocat franco-libanais Robert Bourgi dans les locaux d'Europe 1 le 12 septembre 2011[...] Louise Mushikiwabo : "Beaucoup de gens refusent la normalisation entre la France et le Rwanda" S’il y a eu "rupture" dans la politique africaine de la France avec Nicolas Sarkozy, il s'agit bien du rapprochement entre Paris et Kigali. Après[...] Santé : carrences et avancées sur le continent Avancées, carrences, ambitions et innovations... Panaorama du secteur de la santé sur le continent africain.... Expert 18 mois Nigéria/Sénégal Nigeria - WYG International Expert 18 mois Nigéria-CEDEAO Nigeria - WYG International Managing Director Service BtB Sénégal - Michael page Responsable Recrutement Conseil Maroc - Michael Page Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Cameroun : quand WikiLeaks affole les médias | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/05/2012