Voeux des corps constitués au Chef de l’État : MEVA MEBOUTOU tombe devant Paul BIYA

Devrait on encore s’étonner et s'interroger longtemps sur l’âge des hommes qui gouvernent au Cameroun ou sur le fait que l’âge, selon Fame NDONGO, « n’est pas un critère dégressif d’efficacité » (nous y reviendrons) ?

10906263 10203710034452827 3921004045368233352 n

À bien y regarder, seuls les discours, les discours et encore les discours emballent certains et, le seul goût du pouvoir, la motivation ultime du gouvernail actuel. Voilà un homme, Meva Meboutou, l’oncle du président de la République, 76 ans (né le 04 juin 1939), qui a franchi tous les grades dans son administration d’origine, a tout géré, mais qui a pourtant à nouveau été sorti, un certain 18 juin 2013, de sa retraite pour ‘’secrétariser’’ le SENAT, cette autre caisse inutile d’enregistrement. Il vient de tomber, selon la formule des enfants, comme un gros sac de macabo, devant le président, alors qu’il lui présentait ses voeux de nouvel an! Tout le monde peut tomber, y compris les jeunes … « en péril » au Cameroun. Mais, tomber à la MEVA MEBOUTOU, c’est bien quelque chose qui sonne le glas à la gérontocratie camerounaise.

On se souvient que l’ancien premier Ministre, Peter MAFANI MUSONGUE, ayant subi le même sort à l’occasion d’une réunion au Palais des Congrès de Yaoundé, avait demandé à être déchargé. De la même manière, l’ancien Secrétaire général du RDPC, à l’occasion d’un congrès de ce parti, n’ayant pas pu prononcer un mot audible alors que parole, avec insistance, lui avait été donnée par son champion, avait été garé à la présidence de la République au même poste qu’un ancien lion indomptable de Football, qui réclame tous les jours un budget de fonction. Quel sera le sort de celui qui fait jaser aujourd’hui? Affaire à suivre…

© Par AfricaPresse.com : Emmanuel MIMBÈ

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/01/2015