Un Camerounais décède après extraction de la cocaïne de son estomac

L’interréssé est mort mercredi dans un Centre hospitalier marocain, des suites d’un malaise survenu après le retrait de 100 capsules de cocaïne de son organisme

Afficher l'image d'origine

Un ressortissant camerounais âgé de 34 ans est décédé mercredi, 31 août 2016, après-midi au centre hospitalier universitaire Ibn Rochd, à Casablanca au Maroc, où il a été admis après l’extraction d’une quantité de cocaïne de son estomac.

L'intéressé avait été arrêté le 25 août à l'aéroport international Mohammed V en provenance de Sao Paulo (Brésil), suite à la détection par scanner d'une grande quantité de cocaïne, sous forme de capsules, dans son estomac. Ce qui a nécessité son placement sous contrôle médical à l’hôpital, a indiqué un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Plus de 100 capsules de cocaïne ont été extraites de l'estomac du ressortissant camerounais qui a fait un malaise ayant entrainé son décès à l’hôpital, a ajouté la même source.

La dépouille de la victime a été déposée à la morgue pour les besoins de l'autopsie, tandis qu’une enquêté a été ouverte par la police judiciaire sous la supervision du parquet compétent.

 

 Journal du Cameroun

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau