Tunisie - Cameroun: Mystère autour du «retour» de Samuel Eto’o Fils

samuel-etoo-cameroun.jpg

Les 25 joueurs convoqués par l’entraineur sélectionneur de l’équipe nationale entrent en stage, ce lundi 07 octobre au centre Leonard de Vinci de Lisses, en région parisienne. Une mise au vert qui démarre avec en toile de fond, des interrogations relatives à la présence ou non du capitaine des Lions indomptables.

  Les 25 joueurs convoqués par l’entraineur sélectionneur de l’équipe nationale entrent en stage, ce lundi 07 octobre au centre Leonard de Vinci de Lisses, en région parisienne. Une mise au vert qui démarre avec en toile de fond, des interrogations relatives à la présence ou non du capitaine des Lions indomptables.

 Cinq jours. C’est le temps que va durer le stage de la sélection nationale du Cameroun à Lisses en France. C’est aussi et surtout le temps qu’il faut à Volker Finke pour régler les automatismes, chercher la dream team et surtout trouver la formule miracle qui permettra aux Lions indomptables de résoudre l’équation tunisienne le 13 octobre prochain au stade olympique de Radès. Le technicien allemand et son staff au complet, conscient de l’enjeu de cette rencontre qui démarre à 18h heure locales, sont à Paris depuis samedi dernier, en attendant que les joueurs convoqués regagnent la capitale française à partir de cet après-midi. D’où ils vont rallier Lisses pour le démarrage effectif du stage. Parmi les forfaits de cette expédition tunisienne, Stéphane Mbia qui s’est blessé à un genou il y a une semaine et demi lors de la rencontre entre le Fc Séville et le Rayo Vallecano en Liga. L’ancien milieu de terrain de Queen Park Rangers a été aussitôt frappé d’indisponibilité pour un mois.

 Sont également inscrits sur la liste des probables indisponibles, Raoul Cédric Loé, Jean Armel Kana Biyik et Landry Nguemo. Un coup dur pour le compartiment défensif qui a contraint Volker Finke à trouver des « pièces de rechange » dans sa liste d’attente. D’où la convocation de Macky Frank Bagnack, défenseur de l’équipe réserve du Fc Barcelone. Jeune footballeur très prometteur, Bagnack a bon nombre d'atouts dans son jeu. En plus de sa tonicité, son intelligence de jeu pour couper les trajectoires des ballons ou encore sa puissance, qu'il exploite très bien dans le domaine aérien, l’ancien pensionnaire de la Fundesport a visiblement une belle carte à jouer. Du moins si Finke décide de lui donner sa chance en l’alignant dimanche prochain. Sa titularisation serait la bienvenue pour le groupe puisqu’il possède également la particularité de pouvoir dépanner sans problèmes dans le couloir droit.  

Leadership

 Et Samuel Eto’o alors ? Le mystère reste jusqu’ici entier quant à la présence du goléador à ce regroupement. Lui dont on a annoncé le retrait de la sélection nationale au soir du 08 septembre après le match Cameroun-Libye (1-0). Confirmée par certains de ses coéquipiers et démentie par le staff technique, la nouvelle de son départ n’a pas fini de faire des vagues. Sera-t-il dans la tanière à Lisses ? Viendra, viendra pas…Samuel Eto’o continue de créer le buzz et entretenir le suspens ; convoquant au passage les mobiles de cet acte qui fait dire à certains qu’il s’agit d’une décision radicale. Même si le concerné n’a jamais déclaré officiellement qu’il raccrochait ses crampons avec les Lions. D’autres continuent de penser que Eto’o aurait choisi de prendre le large parce que exténué par la cabale sans merci dont il est victime depuis qu’il a hérité du brassard de capitaine.  

Contesté comme leader pourtant adulé par le public, pointé du doigt à tort ou à raison comme la peste qui gangrène la tanière, victime de complots ourdis par des responsables de la Fécafoot qui tirent les ficelles en manipulant les joueurs contre sa personne, le quadruple ballon d’or africain dont l’apport en sélection reste indéniable, a dû faire l’expérience d’une épreuve où se mêlait supplice et humiliation. Une thèse que balaie du revers de la main Volker Finke qui mise sur l’expérience et le talent de la nouvelle recrue de Chelsea pour négocier le ticket qualificatif du Mondial brésilien en 2014. Mais au-delà de toute conjecture, la question reste préoccupante : le « 9 » sera-t-il ou non du groupe ? Difficile de se prononcer. Alors, on attend.

Christian TCHAPMI Le messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau