-Tribunal criminel spécial: Lydienne Eyoum condamnée à 25 ans de prison ferme et Polycarpe Abah Abah acquitté. Mais, l’ex Minfi reste en prison

Lydienne eyoumA l’audience de ce vendredi 26 septembre 2014 à Yaoundé, le Tribunal criminel spécial a condamné Lydienne Yen Eyoum et Honoré Ngouen respectivement a une peine d’emprisonnement de 25 ans et une peine d’emprisonnement à vie, et acquitté les co-accusées Polycarpe Abah Abah et Maitre Baleng Célestin.

Me Lydienne Yen Eyoum Photo: (c) Archives C’est le verdict d’une affaire de détournement de deniers publics et complicité de détournement de derniers publics en coaction. Elle oppose l’Etat du Cameroun aux accusés et co-accusées Lydienne Yen Eyoum, Gwen Olivier Honoré, Polycarpe Abah Abah, Baleng Célestin et Henri Engoulou.

Ce vendredi après environ quatre heures d’horloge, la collégialité, présidée par le Magistrat Yap Abdou, a rendu le verdict suivant pour cette affaire qui remonte à 2004:

Maitre Lydienne Yen Eyoum est condamnée à 25 ans de prison ferme pour détournement de derniers publics à hauteur d’un milliard 700 millions de FCFA. Les juges ont aussi ordonné la confiscation des biens du juriste de nationalité française.

Gwen Olivier Honoré en fuite depuis le déclenchement de cette affaire, a été condamné à la prison à vie et ecope aussi de la confiscation de ses biens.

L’ex ministre Henri Engoulou va perdre lui aussi ses biens.

Les co-accusés Polycaprte Abah Abah et l’huissier de justice Baleng Célestin ont été acquittés pour faits non établis.

Mais, l’ex Ministre des finances reste en prison. En dehors de cette affaire, il y en a d’autres pour lesquelles il attend d’être jugé. En outre, il avait été condamné en 2012 à six ans de prison ferme pour tentative d’évasion.

Ci-dessous, l’audio d’un compte rendu d’audience sur Radio Equinoxe:

© Adeline Atangana | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau