Téléphonie mobile : Désagréments sur les lignes téléphoniques

 

 

 

Absence de réseau téléphonique, interférence entre les numéros, les abonnés sont confrontés au quotidien à des problèmes remettant en cause la qualité des services proposés au Cameroun.

C’est un homme paniqué qui a débarqué hier au siège du journal Le Jour. Depuis trois jours, il ne parvient pas à joindre son ami, un journaliste de la maison. Les nombreux appels qu’il a donnés ne sont pas passés et les messages envoyés sont restés sans suite. Une fois au siège du journal, c’est avec soulagement qu’il discute avec son complice. « Gars, j’ai eu une peur bleu », lance-t-il

« Je ne sais pas ce qui se passe, mais depuis trois jours, je ne peux ni émettre des appels ni en recevoir », lui confie l’homme des médias en montrant le message « « Appels d’urgence uniquement » affiché depuis 72 heures sur son smartphone. A l’évidence, les perturbations enregistrées sur les réseaux de t�l�phonie mobile sont devenus un phénomène récurrent. Ces désagréments ne sont pas sans conséquences. « Le téléphone portable est l’un des meilleurs outils de travail du journaliste. Lorsque les sources ne parviennent pas à me joindre au plus vite, je perds en temps, en information, bref en efficacité », s’énerve un autre journaliste.

Raoul Mendo a aussi fait l’expérience de l’indisponibilité du réseau. Toute la soirée de lundi 22 février, impossible pour lui d’appeler et même de se connecter au wifi sur son smartphone. « Des jours je compose un numéro un message s’affiche et indique que l’appel est terminé alors qu’il vient juste d’être lancé. C’est à ne rien comprendre », explique l’hôtelier qui préfère prendre la situation avec calme.

Contrairement à lui, Natacha Assoan coiffeuse à Santa-Barbara, en veut aux opérateurs de t�l�phonie mobile. «Vendredi, j’ai failli rater une belle offre à cause de ses désagréments. J’avais rendez-vous avec une cliente pour une séance de manucure. J’ai lancé l’appel une voix m’informe que ma correspondante n’est pas disponible.

Pendant toute la journée de ce vendredi 19 février je n’ai pas pu communiquer avec ce numéro de téléphone. Heureusement je suis abonnée chez plusieurs opérateurs », explique la jeune femme qui ne croule pas sur les offres et ne peut se permettre d’en rater une. Elle constate pour le déplorer que l’offre en service de t�l�phonie mobile est abondante mais la qualité du service ne suit pas toujours.

Dépenser plus pour mieux communiquer

 

© Le Jour : Elsa Kane

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau