Sénatoriales dans le Nord: la Belle-fille du Président Ahidjo conduira la liste UNDP

La belle-fille du premier Président camerounais, Ahmadou Ahidjo, a été choisie par les membres de la commission nationale des investitures.

ahidjo-belle-fille-presi-maire.jpgMme Ahidjo Oumoul Koultchoumi

Apres plusieurs doutes concernant les candidatures, le parti de Bello Bouba Maigari est enfin fixé sur les candidats qui seront en lice pour les élections sénatoriales du 14 avril prochain. Malgré l’absence de Bello Bouba, la commission nationale des investitures s’est réunie lundi soir au siège du parti à Yaoundé. Au bout de travaux intenses, conduits par l’un des vice-présidents, Mongoleon Diabelle, 140 personnalités ont été choisies et reparties dans les différentes listes qui vont concourir face aux autres formations politiques.

Madame Ahidjo Oumoul Koultchoumi épouse de l’Ambassadeur itinérant Mohamadou Ahidjo Badjika a eu l’honneur d’être choisie pour conduire la liste du Nord. Cette dernière, actuelle maire Undp de Garoua II, est l’une des femmes les plus épanouies politiquement dans la Région du Nord. Elle est d’ailleurs la première femme maire dans le septentrion. Fille de Moussa Yaya Sarkifada, ancien homme politique camerounais et homme de confiance du président Ahidjo, Oumoul Koultchoumi Ahidjo ne fait que suivre les traces politiques de son père. Aux municipales 2007, madame Ahidjo n’a donné aucune chance à ses adversaires masculins comme Salihou Muller à qui elle a infligé une défaite écrasante.

Cette femme politique, dont le nom a toujours servi dans les campagnes de sensibilisation des parents pour la scolarisation de la jeune fille du Nord, a été au centre de la gestion de la crise des inondations à Garoua. La commune de Garoua II était la municipalité la plus touchée par le sinistre. Son genre n’a pas été une faiblesse pour elle, mais plutôt un atout pour faire le tour des ménages et sensibiliser les dames sur les dangers des épidémies qui pouvaient subvenir après les inondations.

Les dés sont jetés, les candidats des autres partis politiques n’auront qu’à bien se tenir face à cette dame qui ne s'en laisse pas souvent compter.

© Peter KUM | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau