Sénat: Les coulisses de la première séance

Marcel Niat Njifenji a présidé sa première plénière hier à l'occasion de la session ordinaire du mois de juin.

senat-cameroun-2013-ct-2-thn-475.jpg

Marcel Niat Njifenji a présidé hier à l'hémicycle de Ngoa-Ekellé à l'ouverture de la session ordinaire du Sénat dont il est le président. La séance était plutôt brève: juste le discours d'ouverture. En fait, lorsque Niat Njifenji fait son entrée dans l'hémicycle, il est accompagné de Pierrette Hayatou et de Michel Meva'a M'Eboutou, le secrétaire général de la chambre. La séance s'ouvre avec la lecture du communiqué convoquant la session.

Le président et le Sg ont tous un document devant eux. Visiblement, c'est le même. Après la lecture du communiqué, silence. Niat Njifenji semble perdu dans ses papiers. Il se fait aider par Meva'a M'Eboutou. Le président constate que le quorum est atteint et qu'on peut délibérer. Encore un silence qui dure près de deux minutes, le temps de chercher le discours du président. La encore, il a fallu l'intervention de son Sg qui lui a permis de retrouver son discours classé dans un volumineux cahier noir.

Il se lève. Un élément du protocole tire sa chaise, un autre remonte le micro, puis, il prononce son discours. Il commence par remercier le chef de l'Etat pour avoir porté son choix sur lui. Il précise qu'il le remercie au nom de sa famille. Il explique que le Sénat va travailler en étroite collaboration avec l'Assemblée nationale, mais les projets de lois et les propositions doivent être déposées simultanément au niveau des deux chambres.

Il invite ses collègues à mieux apprendre les méandres des procédures législatives. Personne n'a applaudi tout au long du discours. Dans l'hémicycle, l'on constate qu'il y a changement par rapport à la session de plein droit. Peter Mafany Musonge qui avait son siège derrière occupe désormais le premier rang. Abouba¬kary Abdoulaye a décalé aussi. Le même changement a été observé chez les sénateurs Sdf. Aboubakar Siroma n'occupe plus sa place. Idem pour Madeleine Haoua.

L'on observe que les voitures des responsables du bureau définitif du Sénat sont toutes garées à l'extérieur même de l'hémicycle et non à côté du parking du Pan comme c'était le cas lors de la session de plein droit. Contrairement aux autres sessions (notamment celles des députés), l'on n'a pas commencé celle d'hier par l'exécution de l'hymne national. En rappel, une session ordinaire selon la loi dure un mois maximum.

© Younoussa Ben Moussa | Le Jour

Commentaires (1)

1. NGINYU VIVIAN MAGHA 22/06/2013

My senator Mr.Marcel Niat Njifenji,I beg you for a job as a cleaner in your office

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau