Samuel Eto’o fait presque pleurer ses coéquipiers. Voici ce qu’il leur a dit avant son départ !!

img-eto-o-de-retour-en-selection-1348820273-620-400-crop-articles-162158-300x350.jpgTémoignage de Joseph Valéry Fotso, journaliste, speaker au stade lors de la rencontre Cameroun-Libye, qui a pu s’infiltrer dans les vestiaires des joueurs et a suivi exactement ce que le capitaine a dit à ses coéquipiers de l’Equipe nationale. Chose vue et entendue. A l’arrivée de ses coéquipiers aux vestiaires, Samuel Eto’o les a accueillis et a demandé à tout le monde de se regrouper, parce qu’il a une petite déclaration. Chacun s’est levé de sa place et a approché la table, jusqu’au coach, Volker Finke, Sylvain Monkam, le préparateur physique et même Emmanuel Ambane, le préparateur psychologique. Manquait à l’appel, mais légèrement placé derrière lui (Samuel Eto’o), Alexandre Song. Samuel balance : «Où est Alex ?».

Et celui-ci a répondu juste derrière lui : «Je suis là, capi». Samuel lui dit : «Il faut venir.» Avant de dire ceci : «Merci les gars. Merci pour tout ce que vous avez fait pour moi. C’est grâce à vous, à tout ce que nous avons fait ensemble, que je suis là où je suis. Je vous laisse, je pars. Vous avez choisi Nicolas Nkoulou comme capitaine. Encouragez-le et soutenez-le. Dans toutes les familles, il y a des problèmes, il y a des moments difficiles. Le plus important, c’est de pouvoir gérer. Restez soudés. L’avenir est devant vous.

Vous savez, autour de nous, ça bavarde trop. Il faut éviter d’écouter les ragots. Je vous laisse et je suis convaincu qu’il y a une formidable équipe du Cameroun qui est en train de grandir. Que Dieu vous protège et je vous souhaite bonne chance.» A peine Samuel Eto’o termine, Enoh Eyong lève la main et dit : «Capi, capi, ne partez pas encore. Comme vous êtes encore là, prions donc ensemble. Samuel Eto’o, dit donc la prière et a imploré Dieu de «protéger ses jeunes frères du fait qu’ils ont des capacités et qu’ils peuvent aller jusqu’au bout, même sans moi. Je te demande de protéger ces joueurs et de les amener au bon bout». Avant d’entonner : «Notre père qui est aux cieux…», repris en cœur.

En ce moment, le ministre des Sports, le président du Comité de normalisation de la Fécafoot, l’ambassadeur itinérant et Joseph Antoine Bell sont déjà dans la salle, avec à leurs côtés des directeurs du ministère des Sports. Et main dans la main, tout le monde a prié ensemble. Au terme de cette prière, Samuel Eto’o dit : «Ok, je m’en vais. Je vous souhaite bonne chance et j’espère que vous allez atteindre vos objectifs.»

Avec Camfoot

Commentaires (10)

1. fotso mekoueng 11/09/2013

samuel le peuple cameroun a encore besoin de toi se ne pas le moment de nous abandonne oublier le passe de lequipe nation et pense au present commsa nous pouvons pense a un futur merleur pour notre equipe national

2. Ngo Iboue Merveilles (site web) 11/09/2013

Tu sais pour moi les gens oron bo dire c kil veule mai tu es si talentueu k les gens panik et cai normal. mai stp n ns laisse pa tomber tt d suite.Cai vrai ns n vivons pa tjs tt tes pb o sein d lequipe mais a ns a tes fans a cette grande famille le Cameroun montre ns k tes un homme fort et plein damour ,compassions.ET VAS Y NS SOMMES D TT COEUR PEU IMPORTE TA DCISION

3. yaro (site web) 11/09/2013

comme tu l'a di samuel (dan la vi il y a ds problemes, ds difficulté mais il faut savoir le gérer) alor gerons ensemble cé problemes. ns sommes tous avk tw et tu compte bcp pr ls camerounais car tu a fais ds choses pr ns pardon papa eto'o reviens la nation a bésoin de tw

4. DIMITRI 11/09/2013

Bon départ et bonne continuité... Les endroits et les revers sont le commun des mortels, nous devons apprendre, enseigner et partir.

5. Maxous 11/09/2013

grand frère tu as fait ton temps certes c est difficile de savoir que tu part mais il le fallait un jour, comme tu as su bien le fait avec tout ses jeunes du FC Barcelone en leurs donnant une chance de réaliser leur rêve, nous espérons que le travail va se poursuivre hors du stade, car c est le plus grand œuvre footballistique jamais réaliser au camer jusqu’à a présent par un joueur,
nous t aimons et te réservons une place à nos coté pour voir la grande finale CAMEROUN - BRESIL de la coupe du monde 2014

6. tabi tabi junior herve (site web) 11/09/2013

la vie c'est des étapes,la plus douce c'est l'amour,la plus dure c'est la séparation,la plus pénible c'est les adieux,la plus belle c'est les retrouvaille,je peux t’appeler tonton puisque je suis élève,donc tonton moi particulièrement et peu être beaucoup de camerounais ensemble somme émotionné par ton départ bref oui oui ,c'est sa la vie un Temp est fait pour tout ,tonton tu devais belle et bien arrêter un jour et voici ce jour ,tonton que le seigneur dieu te porte chance ,te protège,te béni,t'ajoute de longues durées de vie sur terre,merci pour tout ce que tu as fait pour le peuple camerounais et porte toi bien tonton ,je verrai toujours tes matchs a chelsea . tabi junior herve 73254915 merci tonton

7. sylvain 12/09/2013

samuel que Dieu veille sur toi

8. SYLVAIN BAYIHA 12/09/2013

SAMY T ES LE MEILLEUR JOUEUR QUE L AFRIQUE AIT PORTE. GOD BLESS U.

9. thierry michel tene 12/09/2013

normalement il devait partir pour laisser place aux autres. mais la facon de partir n'est pas bon

10. KMG LEGRAND 12/09/2013

DIEU SEUL SAIS CE QUI SE PASSE ET CE QUE TU ENDURE...IL EST AUSSI VRAI QUE NOUS N AVONS AUCUNE IDÉES DES RÉALITÉS QUE TU VIS . SIL TE PLAIS RESTE ENCORE ON A TOUS BESOIN DE TOI JAI BESOIN DE TOI

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau