Remaniement ministériel: Les marabouts dictent leur loi aux ministres

Un membre du gouvernement actuel surpris à Baladji dans les Bamboutos en tenue d'Adam. D'autres recrutent des charlatans dans les villages et mettent fin au règne des prêtres et autres pasteurs qui ne parviennent plus à reconnaître leurs ouailles.

Quelques clichés: Jean Claude Mbwentchou du Minhdu aurait été surpris dans son village Bazou avec le chef et certains notables dans la forêt sacrée en train de faire des incantations sur les effigies du chef de l'Etat, le Minhdu a distribué beaucoup de per diem à ses amis et aux marabouts pour que le « Nnom Ngii » continue de lui faire confiance.

Youssouf Adjidja de l'Education de base aurait été aperçue à Pitoa (Badjouma) en train de se baigner avec du sang. Humain ou animal? On ne sait pas. Louis Bapès Bapès du Minesec est accusé par ses voisins du quartier Etoa Meki à Yaoundé de faire trop de sacrifices, car son « ngambi » ne répondrait plus à ses appels. Issa Tchiroma aurait son marabout infirme du côté de la rue Manguier à Yaoundé.

A Foulbéré à Garoua, les Imams n'arrivent plus à prier. Adoum Garoua fut attrapé à Lagdo avec le maire Mahamat Bakaï entourés de la communauté Toupouri à des heures tardives. On dit que le Minsep était en culotte.

Mama Fouda logerait des marabouts béninois et ouest africain dans son domicile du côté d'Efoulan à Yaoundé. Le lamido Alim Hayatou serait prêt au sacrifice suprême, quitte à égorger même des albinos pour se maintenir au gouvernement.

Robert Nkili serait aperçu ces derniers temps en train de danser au cimetière qui jouxte son ministère tous les vendredis à minuit, sans caleçon. On dit que Patrice Amba Salla a fait disparaître tous les albinos d'Ayos et leurs cheveux sont retrouvés chaque matin dans le Nyong.

Biyiti Bi Essam Jean Pierre importerait ses marabouts de Guinée Equatoriale et du Gabon. Philip Ngolè Ngwese s'attaque aux hommes fidèles au chef de l'Etat car il compte sur les maîtres des loges à l'exemple de l'imperator Bernard. Il veut ridiculiser Nasser Bouadir et Baba Hamadou Danpulo soutenu en cela par le Sg du Minfof Denis Koulagna.

Ces deux amis ont décidé de tout vendre aux enchères avant que le lion ne se réveille. Des mauvaises langues disent que Koulagna en sait quelque chose sur les abattages des éléphants de Bouba Ndjida, car les braconniers seraient passés par son village Meiganga et se seraient fait guidés par un certain Aoudou, son cousin lointain.

Ananga Messina Clémentine aurait enterré 7 porcs vivants à Mfou avec l'effigie du chef de l'Etat. Les populations riveraines n'arrivent plus à dormir, car elle passe son temps à maudire certains concurrents politiques, le Curé du coin ne sait plus à quel saint se vouer. Catherine Bakang Mbock: que faisait-elle récemment sur la tombe du feu Kodock à minuit à Mom avec la torche du téléphone?

Marie Thérèse Abena se serait faite enfermée à la morgue de l'hôpital central de Yaoundé en pleine nuit. Jules Doret Ndongo aurait été surpris dans une pirogue sur le fleuve Lokoundjé à Kribi dimanche dernier à 22 heures en prononçant incessamment le nom du président national du Rdpc.

Jacqueline Koung à Bessike mangerait régulièrement la tortue. Ses incantations auraient fait fuir le grand sorcier de Bia-messe. On aurait conseillé à l'actuel Mindcaf de ne sortir qu'avec les « yors ».

Madeleine Tchuinte parcourrirait toutes les chefferies du Koung Khi et passe la journée à mâcher le « njimiing », même le chef Bayagam n'en reviendrait pas. Le bureau du Minresi serait le siège des grands marabouts indiens... Source: Canard Libre

© Solange Evouna | Correspondance

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau