RÈGLEMENT DU DIFFÉREND FRONTALIER DE BAKASSI: L’UNION AFRICAINE SALUE

 

Ua 0

La diplomatie camerounaise, sous l’impulsion du président de la République, vient encore de s’attirer la considération de l’ensemble du continent. A la faveur de la célébration du Cinquantenaire de l’OUA/UA, l’option prise par le chef de l’Etat et son homologue nigérian de l’époque pour mettre un terme au conflit frontalier entre le Cameroun et le Nigeria a été unanimement saluée. Dans une Déclaration, l’Union africaine se félicite de ce que le différend soit arrivé à son terme définitif dans la paix et l’entente. Au moment où l’organisation continentale voit grand pour l’Afrique, cette Déclaration rend hommage à tous ceux qui ont contribué à la mise en œuvre de l’arrêt de la CIJ. Il y a bien sûr les présidents Paul Biya et Olusegun Obasanjo. Mais aussi le secrétaire général de l’ONU de l’époque, Koffi Annan et les Etats-témoins de l’Accord de Greentree. Pour bien cerner la portée de cette Déclaration, CT est allé à la rencontre du Pr. Joseph Vincent Ntuda Ebode. Dans son décryptage de ce fait majeur, l’universitaire pense même qu’au-delà de la reconnaissance de l’Union africaine, la Communauté internationale devrait se saisir du dossier pour décerner un prix Nobel de la paix aux principaux acteurs du résultat qu’on salue aujourd’hui.

@cameroon tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau