PAUL BIYA ÉCRIT À SON EXCELLENCE MONSIEUR FRANÇOIS HOLLANDE

paul-biya-et-francois-hollande2-512x341.jpg

Monsieur le Président,

A l’issue de ma visite de travail dans votre pays, je tiens à vous dire combien j’ai été sensible à la qualité des marques d’attention dont mon épouse et moi-même avons été l’objet et pour l’importance accordée à notre rencontre.Vous avez en effet tenu, en dépit de l’actualité marquée par de multiples urgences, à consacrer le temps nécessaire à des échanges amicaux et efficaces, concernant des sujets généraux et d’intérêt commun.

En effectuant ce déplacement, j’ai voulu, avant tout autre objectif, vous apporter, au nom du peuple Camerounais, notre appréciation pour votre vision, à la fois généreuse et pragmatique, des relations avec notre continent ainsi que notre soutien particulier dans l’engagement de la France en faveur de la République du Mali.

Par la voix de ses institutions, l’Afrique toute entière vous a exprimé sa gratitude pour votre réponse à l’appel de cette Nation menacée jusqu’à ses fondements. Je voudrais, pour ma part, ajouter que cette marque de solidarité exemplaire nous conduira à renforcer encore davantage les liens étroits entre nos deux pays.

J’ai pu constater avec satisfaction notre volonté commune de favoriser le développement d’un partenariat multiforme, notamment dans le domaine économique par une implication plus importante des entreprises françaises qui voudront, aux côtés des entreprises camerounaises, bénéficier de la stabilité de nos institutions et de la paix dans notre pays, ainsi que de l’amélioration de nos performances et du climat des affaires.

Le partage des valeurs républicaines les plus essentielles, la permanence de nos liens traditionnels amicaux, la convergence de nos intérêts, sont autant de facteurs favorables à un tel partenariat. Veuillez agréer, Monsieur le Président, les assurances renouvelées de ma très haute considération.

(é) Paul BIYA.

© Source :PRC

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau