Nationalité camerounaise: La Dgsn et Thalès Security Systems en symbiose pour la sécurisation de la nationalité camerounaise

A sa prise de service comme patron de la police, Martin Mbarga Nguélé avait promis que les choses vont changer au sein de la police camerounaise et que l'éthique spa de retour dans la grande maison de la police. Tous les mauvais comportements et pratiques devaient foutre le camp du corps de la police et, ceux qui ne voudraient pas changer seront punis sévèrement voir radiés des effectifs de la police.

Le policier doit être exempt de tout mauvais comportement ou de mauvaise pratique et qu'en retour, l'Etat reconnaîtra les bons et loyaux services rendus à la nation toute entière et fera ce qu'il faut. Ce n'est pas une surprise si dernièrement, le Président de la République, Paul Biya a signé un important décret portant statut du corps des fonctionnaires de la police, pourtant attendu depuis 1980, preuve que Martin Mbarga Nguélé ne blague jamais, il traduit toujours ses paroles en actes. Les policiers véreux devraient savoir à quoi s'en tenir, désormais.

Sécuriser la nationalité camerounaise était très nécessaire, pour un pays qui se veut sérieux quant on sait que n'importe quel étranger pouvait être en possession de la carte nationalité d'identité en complicité avec lés policiers et agents véreux en charge de l’établissement de ladite carte nationale d’identité. Le Dgsn fait une priorité pour la sécurisation de la nationalité camerounaise.

Après un rappel à l'ordre à ceux en charge de l'établissement de la Cni, il est passé à l'étape des sanctions d'où les nombreuses arrestations et déferrement à la Prison centrale de Kondengui ou 25 personnes sont incarcérées avec pas moins de 10 policiers dont un commissaire de police, les autres étant les employés de Thalès Security Systems tout ceci avec l'onction des responsables de Thalès Security Systems qui a permis au démantèlement de ces policiers et agents véreux. Thalès Security s'est engagé résolument à la sécurisation totale de la nationalité et à la traque efficace de tous les agents qui se mettent en marge pour saper ladite sécurisation.

CONTRAT

Ce qui a permis de signer un nouveau contrat avec la Dgsn qui sera évalué chaque année, un contrat de performance, qui va requinquer la nationalité camerounaise. Fini donc les multiples cartes nationales d'identité, fini aussi l'établissement des-dites Cni aux étrangers. Thalès Security Systems a l'expertise et le personnel qualifié rompu à la tâche, pour la sécurisation de la nationalité camerounaise qui était devenue un fourre tout.

Thalès Security et la Dgsn travaillent main dans la main pour la sécurisation effective et totale de la nationalité camerounaise, c'est dire qu'il n'y a, pas de zone d'ombre entre la Dgsn et Thales Security Systems. Avis donc aux oiseaux de mauvais augure qui annonçaient des relations distendues entre les deux structures.

© Kola (La Tribune du Cameroun) | Correspondance

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau