Monde - Football: Issa Hayatou abandonne une partie de ses avantages à la tête de la CAF

Issa Hayatou, président par intérim de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), a abandonné une partie de ses prérogatives à la tête de la Confédération Africaine de Football (CAF) qu'il préside depuis 28 ans.

Dans un communiqué publié sur le site internet de l’instance samedi 16 janvier 2016, l’on peut lire qu’«en accord avec le Comité Exécutif et conformément aux dispositions pertinentes de l’article 24 des Statuts de la Confédération Africaine de Football, en ses alinéas 6 et 10, le président de la CAF, Issa Hayatou, a signé ce 16 janvier une délégation de pouvoirs pour messieurs Suketu Patel et Almamy Kabele Camara, respectivement 1er et 2e vice-président de la CAF».

«Ces derniers auront la charge des relations entre la CAF, les autres Confédérations, les membres et les candidats à l’élection pour la présidence de la FIFA jusqu’à la clôture du processus électoral à la FIFA. Ils seront notamment chargés de conduire les délégués africains lors du Congrès de la FIFA le 26 février 2016 à Zurich», poursuit le communiqué.

«Le président, en accord avec le comité exécutif, veut simplement porter uniquement sa casquette de président de la FIFA pendant le processus électoral, dont la phase finale débute le 26 janvier avec la liste définitive des candidats», a précisé un porte-parole de la CAF, Junior Binyam, à Jeune Afrique.

La Confédération Africaine de Football prendra une éventuelle décision sur un soutien à un candidat à la présidence de la FIFA, le 5 février, lors de son Comité exécutif. Outre le Prince Ali et le Cheikh Salman, les autres candidats en course sont le Suisse Gianni Infantino, numéro deux de l’UEFA, le Sud-Africain Tokyo Sexwale et le Français Jérôme Champagne.

Onana N. Aaron

Cameroon-info.net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau