MEURTRES EN SÉRIE DE SEPT JEUNES FILLES À YAOUNDÉ

issa-tchiroma-bakary.jpg

 

Dans une déclaration faite mercredi en fin d’après-midi à Yaoundé, le ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary a déclaré qu’on dénombre, à ce jour, sept jeunes filles tuées et mutilées, notamment dans les quartiers de Yaoundé, Mimboman et Biteng. Le Mincom apporte ainsi des clarifications sur l’affaire de crimes à des fins fétichistes qui défraie la chronique depuis quelques jours à Yaoundé.

La déclaration de Tchiroma ne lève aucun pan de voile sur les enquêtes en cours, malgré la présence à ses côtés, lors de sa déclaration, du délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele, et du secrétaire d’Etat à la Défehse, chargé de la Gendarmerie, Jean Baptiste Bokam.

© Cameroon Tribune : Monda Bakoa

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau