Législatives et Municipales: Des bulletins de vote de Wouri Est se retrouvent à Garoua - Les militants des partis d’opposition crient au scandale

 

   Les militants des partis d’opposition crient au scandale.

 urne-elecam-elction-day-garoua-30092013-ns-600.jpg

Tout avait pourtant bien commencé dans les différents bureaux de vote dans l’ensemble la région du Nord. Les bureaux ont été ouverts tôt par les responsables d’Elections Cameroon (Elecam) et le matériel installé bien avant 7h30h. Les autorités administratives et de maintien de l’ordre de la région ont sillonné les rues, les bureaux de vote ainsi que les quartiers afin de s’assurer de la sérénité qui accompagnait le double scrutin de ce 30 septembre.  

Il est presque 13h lorsque les scrutateurs de l’Undp de Bello Bouba découvrent que dans deux bureaux de vote, les bulletins aux Législatives étaient ceux de Wouri Est. Pourtant beaucoup d’électeurs avaient déjà accompli leur devoir civique, même le Lamido de Garoua avait déjà voté le bulletin du Wouri Est dans un de ces bureaux de vote sans s’en rendre compte.  

En criant au scandale et à la fraude, les scrutateurs de l’Undp vont demander que le processus de vote soit mis en standby. Les responsables du parti de Bello Bouba vont descendre sur le terrain avec des huissiers de justice qui vont constater les faits.  

Informés, le gouverneur de la région du Nord, le préfet de la Bénoué ainsi que le sous-préfet de Garoua 1er vont effectuer une descente dans les bureaux de vote à problèmes, à savoir Ecole publique Garoua 1 D et Foyer culturel Lopéré. Les autorités administratives vont s'atteler à calmer les esprits en attendant que le représentant du Nord au conseil électoral trouve une solution urgente au problème. Les bulletins du Wouri seront remplacés et le vote reprendra dans la suspicion totale. 

© Peter KUM | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau