le vote de la diaspora Camerounaise

Les Camerounais de la diaspora sont désormais admis à voter aux présidentielles et aux référendums depuis l'étranger. Un décret d'application promulgué hier, lundi 8 août 2011, vient préciser les contours de la loi votée en juillet. Selon des chiffres de la CRTV, la radio nationale du Cameroun, près de 2,5 millions de personnes seraient concernées par ce vote à l’étranger. Les Camerounais de la diaspora pourront désormais voter, et ce dès les présidentielles de 2011 prévues en octobre. Selon la loi, les représentations diplomatiques et les postes consulaires sont au cœur du dispositif avec « Election’s Cameroon » qui organise le scrutin. Il sera aussi exigé des citoyens une carte consulaire en cours de validité pour s’inscrire sur les listes électorales.

Cette opération concernerait au moins 2,5 millions de personnes selon un chiffre communiqué par la radio nationale. C'est d'ailleurs le seul disponible car le ministère des Relations extérieures ne communique pas sur cette donnée. Seule certitude, l’enjeu est de taille puisque le nombre d’électeurs potentiels s’élève officiellement à 9 millions au total sur une population de 19, 4 millions d’habitants. Pour le reste, on ignore encore quelles représentations étrangères seront retenues pour inscrire et faire voter la diaspora sur les quarante-huit que compte le Cameroun. « Election’s Cameroon » qui se veut rassurante à trois semaines seulement de la clôture des listes électorales, a annoncé le départ à l’étranger d’une vingtaine de ses membres pour lancer l’opération. Le tout, sous les critiques de l’opposition qui déplore que les binationaux ne soient toujours pas admis à voter, le pays ne reconnaissant pas la double nationalité.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/05/2012