Le Conseil de sécurité de l’ONU apprécie la résolution pacifique du conflit entre le Cameroun et le Nigeria

Résolution confirmée le 14 août 2013 car Bakassi est désormais un territoire camerounais

paul-biya-et-obasanjo.jpg

La Cour internationale de Justice (CIJ) a rendu un jugement en 2002 pour régler la question. Par la suite, l’accord de Greentree, en vertu duquel le Nigeria reconnaît la souveraineté du Cameroun sur la péninsule, a été signé en 2006 sous l’égide de l’ancien Secrétaire général de l’ONU Kofi Annan. L’accord énonçait les modalités du transfert de pouvoir, dont les délais impliqués et la création d’une commission mixte ayant pour objectif de coordonner toutes les activités nécessaires.

En vertu de cet accord, le Cameroun bénéficiait d’une période de transition de cinq ans débutant le jour du retrait de l’administration civile du Nigeria en août 2008. Le Conseil de sécurité de l’ONU a apprécié jeudi la conclusion pacifique du régime transitoire de la péninsule de Bakassi, une région riche en pétrole et contestée entre le Cameroun et le Nigeria.

Le Conseil a applaudi la résolution pacifique d’une crise concernant la péninsule de Bakassi et a fait l’éloge des deux pays africains pour leurs efforts acharnés dans la résolution de leurs différends par voie pacifique. Située dans le golfe de Guinée, la péninsule de Bakassi a fait l’objet pendant des décennies de disputes intenses et parfois violentes entre les deux pays, jusqu’à ce qu’ils conviennent de s’engager dans un processus soutenu par l’ONU pour résoudre le problème.

@Journal du Cameroun

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau