Investissements: Plus de 16 milliards de FCFA pour le nouveau siège du Ministere des Travaux Publics

Dans un communiqué publié dans l’édition de Cameroon Tribune de mercredi 11 décembre 2012, le ministère des Marchés publics a rendu publics les résultats de l’appel d’offres international ouvert du 24 mai dernier pour la construction de l’immeuble devant abriter le siège du ministère des Travaux publics à Yaoundé. Sur cinq entreprises soumissionnaires, Foma Entreprise Sarl, entreprise camerounaise, a été déclarée adjudicataire de ce marché. La somme de 16,734 milliards de F a été retenue pour la réalisation de l’ouvrage. Le délai d’exécution des travaux est fixé à 36 mois.

Au Mintp, Jean Marie Poam, chef de la cellule des travaux spéciaux avoue que cet appel d’offres tombe à pic dans la mesure où il coïncide avec l’adoption du budget-programme du ministère. Quant aux financements, «ils sont déjà mobilisés. Le projet est financé sur budget d’investissement public (Bip) » a ajouté Ayissi Ndjana, sous-directeur des travaux spéciaux au Mintp. «Avant la fin du mois de décembre, l’entreprise va recevoir l’ordre de service du démarrage des travaux qui lui permettra de débuter sa mobilisation sur le terrain et définir son chronogramme», a-t-il conclu. L’édifice aura pour site le nouveau centre administratif d’Etoudi (la route allant du carrefour Tongolo au carrefour du palais, précisément en face de la mairie de Yaoundé I en construction). Sur les lieux, l’espace alloué est délimité et n’attend que le début des travaux.

Le nouveau complexe de type ABCD comprendra une tour principale de 10 étages plus rez-de-chaussée avec deux sous-sols faisant office de bâtiment principal de type A. A ses côtés, trois bâtiments annexes de types B et C de quatre étages avec rez-de-chaussée et deux-sous-sols chacun, le dernier bâtiment de type D de quatre étages constitué d’un sous-sol et d’un rez-de-chaussée. Mais, avant le lancement des travaux de construction, Foma Entreprise Sarl devra refaire une étude détaillée du projet, cette fois, pour s’approprier et se rassurer de tous les paramètres de construction réalisés avant l’appel d’offres pour soumission. Après quoi, ladite structure sortira un planning d’exécution pour que les travaux démarrent dès le début du premier trimestre 2013.

© Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau