Ils ont marqué l’année 2015 - Minette Libom Li Likeng : Elle mérite son entrée au sérail

L’ex-directrice générale des douanes camerounaises vaut bien la haute confiance placée en elle par le chef de l’Etat Paul Biya depuis le 2 octobre 2015.

Afficher l'image d'origine

Personne ne vendait chère sa peau, lorsqu’elle est nommée à la tête de la direction des douanes. Mais le travail qu’elle y aura abattu, n’a rien d’un conte de fée. Inspecteur principal des douanes, major de sa promotion en 1987 à la division administrative et des régies financières option douane de l’Enam - l’Ecole nationale d’administration et de magistrature, « la dame de fer », comme l’appellent en sourdine ses collaborateurs, a surpris plus d’une personne.

Sous l’impulsion du gouvernement à travers le ministère des Finances, Mme Libom Li Likeng née Mendomo Minette a engagé un processus de réforme et de modernisation des structures, des ressources et des méthodes de gestion qui a permis l’évolution de la douane camerounaise vers une administration moderne, capable de répondre aux enjeux actuels en matière de mobilisation de recettes, de facilitation et de contrôle du commerce extérieur.

Grâce à ce travail de fourmi, les douanes camerounaises contribuent à hauteur de de plus de 750 milliards de FCFA pour la réalisation des objectifs budgétaires de l’Etat. Le 29 décembre 2015, en installant le nouveau directeur général des douanes - Fongod Edwin Nuvaga dans ses nouvelles fonctions, le ministre Alamine Ousmane   Mey des Finances a reconnu que la promotion de Mme Libom Li Likeng née Mendomo Minette est « le fruit de son travail acharné et des résultats éloquents qu’elle a obtenus à la tête de la direction générale des douanes ».

Et depuis qu’elle est à la tête du ministère des Postes et Télécommunications, le secteur est en train d’emprunter la voie vers la performance et l’innovation. Dans les services centraux et déconcentrés de son département ministériel ainsi que dans les structures placées sous la tutelle du Minpostel - l’Antic, l’Art, la Camtel, la Campost, elle a prescrit la mobilisation et l’évaluation du personnel pour l’atteinte de la performance, la créativité, la satisfaction des consommateurs, et la collaboration entre les différentes administrations des télécommunications.

Mieux, la ministre dit sa détermination à accompagner les consommateurs qui se plaignent ces derniers temps, par l’amélioration de la qualité des services. Durant l’exercice en cours, le Minette Libom Li Likeng devra relever deux principaux défis. Il s’agit de développer, optimiser et densifier les réseaux et services des télécommunications et améliorer la couverture postale au Cameroun. A terme, la concrétisation desdits projets permettra de satisfaire aux exigences des opérateurs du secteur et des consommateurs. l est spécifiquement question pour le Minpostel d’accompagner les structures sous sa tutelle dans le développement d’infrastructures larges bandes ; d’augmenter le taux de pénétration de l’internet et de réduire le coût des communications ; d’améliorer la qualité des services.

Pour y parvenir aux résultats escomptés, des chantiers sont déjà en cours. Notamment l’installation de près de 40 000 kilomètres de fibres optiques, la construction des points d’atterrissage des câbles sous-marins et des deux points d’échange internet à Yaoundé et à Douala.

© Source : Sans D�tour

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau