Hommage exceptionnel à Théophile Abéga, ancien capitaine des Lions indomptables

theophile-abega-obseques-001-ns-600.jpg

theophile-abega-obseques-etoo-002-ns-600.jpg

L'ancien capitaine de l'équipe nationale de football du Cameroun, les Lions indomptables, Théophile Abéga, décédé le 15 novembre à l'âge de 58 ans, a été inhumé samedi à Yaoundé au terme d'obsèques officielles de deux jours decrétées par le président de la République.

D'un pas lent et mesuré, au rythme de la fanfare des armées, huit policiers se dirigent vers le caveau familial, en transportant sur leurs épaules le cercueil recouvert du drapeau national vert, rouge et jaune.

Au passage du cercueil, les populations accourues des dix régions du Cameroun pour rendre un dernier hommage à Théophile Abéga, se lèvent spontanément et brandissent des banderoles avec des messages de réconfort. "Capitaine Théophile Abéga, sportif exceptionnel de talent et de coeur que tu fus, la famille du football te rend un vibrant hommage", indique une bannière flottante au milieu de la foule.

Et devant la tribune officielle archicomble, une autre association de sportifs s'illustre à travers un message de solidarité: "Un vieux Lion ne meurt jamais, plutôt le repos de son âme?, peut-on lire, comme sur des dizaines d'autres plaques. Sous la canicule, ces honneurs militaires se déroulent devant au moins 5000 personnes selon les autorités municipales.

Plusieurs membres du gouvernement sont présents, au rang desquels le secrétaire général de la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh représentant du chef de l'Etat. A travers plusieurs témoignages, les autorités administratives et politiques, des chefs traditionnels et des sportifs ont rappelé la bravoure, le talent et l'humanisme de Théophile Abéga. "Avec la disparition de Théophile Abéga Mbida, footballeur au talent unanimement reconnu au Cameroun et à l'étranger, Ballon d'or africain, dieu des stades, le Cameroun perd un sportif de renommée et un patriote engagé", indique le message de condoléances du président de la République.

Selon le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, "les mots semblent dérisoires face à l'immensité de la perte que nous avons subie. Abéga a été une authentique icône du mouvement sportif camerounais, un homme exceptionnel, model d'engagement, un génie du football". Au-delà des autorités politiques, des sportifs représentés en grand nombre se sont inclinés devant la dépouille mortelle: Roger Milla, meilleur footballeur africain du siècle passé selon le quotidien français L'Equipe en 2001, Joseph Antoine Bell, Emmanuel Mvé, Michel Kaham et Jean Manga Onguené Ballon d'or africain en 1980, sans oublier la nouvelle génération des footballeurs en activité à l'instar de Pierre Wome Nlend et Samuel Eto'o.

Délégué spécialement pour livrer le message des sportifs, Roger Milla fond en larme: " les footballeurs du Cameroun viennent de perdre l'un de leurs dignes représentants. Il faut pourtant faire face à cette dure réalité sportive " a-t-il affirmé, en précisant que "Abéga Mbida Théophile a participé au rayonnement du Cameroun au niveau africain et mondial.

C'est un exemple que devront suivre les jeunes footballeurs camerounais". Le ministre des Sports et de l'Education physique, Adoum Garoua quant à lui considère Théophile Abéga comme "l'un des plus illustres sportifs, un monument du sport et de la sphère du football mondial, le talent à l'état pur".

Au terme des obsèques officielles de deux jours décrétées par le président de la République, Théophile Abéga a été élevé au rang de Grand officier de l'ordre national de la valeur à titre posthume. Surnommé "Docteur" par ses admirateurs, Abéga faisait partie de l'équipe nationale du Cameroun invaincue à la Coupe du monde 1982 en Espagne.

Deux ans plus tard, il était le capitaine des Lions indomptables qualifiés pour les Jeux olympiques de Los Angeles aux Etats-Unis et surtout de la sélection camerounaise vainqueurs 3 buts à 1 face au Nigeria, de la Coupe d'Afrique des nations organisée en Côte d'Ivoire. Milieu de terrain aux qualité techniques exceptionnelles, il a passé l'essentiel de sa carrière dans les clubs camerounais, notamment Colombe de Sangmélima et surtout Canon sportif de Yaoundé où il a remporté quatre éditions de la Ligue des champions d'Afrique et plusieurs championnats et Coupes du Cameroun.

Son aventure professionnelle à Toulouse en France et à Vevey- Sports en Suisse a été interrompue prématurément par des blessures à répétition. Après avoir mis fin à sa carrière de footballeur en 1989, Théophile Abéga a occupé pendant environ deux décennies le poste de président du Conseil d'administration du Canon, avant d'être élu maire de la commune de Yaoundé IV lors des élections municipales de 2007.

Homme politique, il était également président de la section locale du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (parti au pouvoir) et chef traditionnel.

© XINHUA

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau