Grave accident sur la route Yaoundé – Obala: Une quinzaine de morts !

Un car de transport en commun est entré en collision avec un camion grumier en début de soirée de samedi. Un mauvais dépassement du chauffeur du Coaster serait la cause de l’accident. E-Mail Imprimer Réagir Bookmark and Share Axe Yaoundé – Obala: Un accident fait une quinzaine de morts  

Un car de transport en commun est entré en collision avec un camion grumier en début de soirée de samedi. Un mauvais dépassement du chauffeur du Coaster serait la cause de l’accident.  

Urgences chirurgicales de l’Hôpital central de Yaoundé, il est un peu plus de 12 heures ce dimanche 6 octobre 2013. Une trentaine de personnes vont et viennent. La mine triste, elles sillonnent les allées de l’hôpital, des factures à payer en main. Dans une des salles, quelques patients attendent. Certains reçoivent des visites et expliquent ce qui s’est passé. Leur diagnostic vital semble ne pas être inquiétant. Au contraire d’une femme non identifiée, couchée depuis 4 heures du matin sous un brancard : elle n’a pas pu survivre aux blessures suite à un accident de la route survenu quelques heures plus tôt. Dans l’autre compartiment du service des urgences, situé juste à côté de la banque de sang, des familles proches des victimes sont dans la même inquiétude. Tout le monde est en mouvement pour tenter de sauver les rescapés. On chuchote pour expliquer aux nouveaux arrivants ce qui est survenu.  

En fait, c’est la veille, en début de soirée aux alentours de 19 heures, que le drame est survenu. Selon le témoignage de M. Boboama, une des victimes, le bus de marque Toyota Coaster qui les transportait est entré en collision avec un camion grumier qui venait en sens inverse. De toute évidence, d’après des récits concordants, le bus en provenance d’Obala a voulu tenter un dépassement en troisième position, dans la zone de Nkometou. C’est alors qu’il se retrouve nez à nez avec le grumier. Le chauffeur de la Coaster tente de manœuvrer pour éviter de se faire percuter par le camion, mais il est trop tard. Le grumier, à vive allure lui aussi, le prend de plein fouet, sur son flanc gauche.  

Sur le coup, difficile de dénombrer les décédés. Les corps et les rescapés, pour la plupart, ont été conduits à l’hôpital central de Yaoundé. Dans cette institution sanitaire où le reporter du Messager a volontiers fait un don de sang pour l’un des accidentés, une source médicale parle de 19 morts en tout. La femme non identifiée a succombé à ses blessures, ainsi qu’un autre accidenté. Au moment où nous quittions l’institution sanitaire, la liste des accidentés n’était pas encore publiée. Les équipes médicales s’activaient à s’occuper des victimes encore vivantes. Certaines se trouvaient dans un mauvais état. Elles en voudront certainement encore pendant longtemps à l’imprudence de ce chauffeur qui, selon nos sources, aurait survécu à l’accident

© Alain NOAH AWANA | Le Messager .

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau