Fête du Mouton: Ce sera le 15 Octobre prochain

Dans un atelier de couture au quartier Briqueterie, ce mardi 08 octobre 2013, Hadjidja Njoya est venue chez sa couturière lui rappeler que le temps presse.

ramadan-2-512x384.jpg

La fête aura lieu mardi. La jeune dame en a profité pour donner les dernières consignes de modèles à celle qui va confectionner sa tenue et celles de ses trois enfants. «Comme on a déjà annoncé la fête, les gens vont se précipiter pour déposer leurs tissus pour la réalisation de leurs habits. Moi j’ai préféré donner les tissus à l’avance pour que mes habits soient bien faits», témoigne cette fervente musulmane.

En effet, la commission nationale du Croissant lunaire au Cameroun (Conalune) a annoncé à travers un communiqué, le 07 octobre dernier: «Conformément à l’apparition de la lune en Arabie Saoudite qui arrête la date de Arafah au lundi 14 octobre 2013, la date de la fête musulmane du sacrifice est fixée au mardi 15 octobre 2013 au Cameroun». A la Briqueterie, les musulmans disent attendre cette fête impatiemment. «J’ai déjà donné l’argent à mon épouse pour les courses, sa tenue et celles des enfants. Quant au mouton, je ne l’ai pas encore acheté. Je vais le faire d’ici samedi», confie Mohamed, un habitant de ce quartier.

Sacrifices

La journée de l’Aid el Kébir, selon Cheikh Hamadou Banoufe porte-parole du Conalune, au-delà de son caractère festif revêt également une grande importance pour les fidèles musulmans. «C’est à ce moment qu’on a l’occasion de traduire dans les faits, l’acte d’Abraham qui a voulu, parce qu’il l’avait vu en songes, immoler son fils qu’il avait eu à l’âge de 95 ans, et quand il voulait accomplir cet acte, le Seigneur lui a envoyé un ange qui lui a transmis le message de procéder plutôt au sacrifice d’un bélier», explique Cheikh Banoufe.

Le jour de la fête du sacrifice, il est recommandé à toutes les familles musulmanes qui ont des moyens de sacrifier une bête: un bœuf, une chèvre ou un mouton, l’animal le plus affectionné des familles musulmanes camerounaises durant cette cérémonie. Selon le calendrier lunaire, la «fête de la Tabaski» survient deux mois dix jours après la fête du Ramadan.

@mutation

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/10/2013