Fete de la Jeunesse: Dans l’attente du message présidentiel

paul-biya41-1.jpg

Comme de tradition, le président de la République va s’adresser aux jeunes à la veille de la fête de la Jeunesse.

Le Cameroun vibre en ce moment au rythme des manifestations de la semaine de la jeunesse. Après le lancement en continu à Babessi et à Lagdo par le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, Bidoung Mkpatt, tous les 58 départements vivent actuellement l’effervescence de la 47e édition de la fête de la Jeunesse.

Comme il est de tradition, les jeunes auront droit à une attention spéciale du chef de l’Etat. Le président Paul Biya va en effet s’adresser à ses jeunes compatriotes, dimanche.

Ce message radio-diffusé est généralement attendu avec grand intérêt par cette tranche sensible de la population. Au Cameroun, les jeunes sont considérés comme le fer de lance de la nation.

Sans faire dans la rhétorique, le chef de l’Etat a parlé des bénéfices des grands chantiers du septennat à la jeunesse au cours de son intervention de 2012. Dans la nouvelle dynamique ainsi présentée, Paul Biya apporte une réponse aux maux qui minent le quotidien des jeunes Camerounais. « Sans entrer dans le détail, je voudrais revenir brièvement sur le sens de la nouvelle dynamique que nous allons mettre en œuvre pour atteindre nos objectifs. Ceux-ci ayant été définis par notre stratégie pour la croissance et l’emploi, nous allons à bref délai lancer notre révolution agricole et mettre sur les rails nos grands projets miniers, énergétiques et infrastructurels. En fait, certains ont déjà connu un début d’exécution. J’en attends non seulement une relance de notre économie, mais aussi une augmentation sensible de l’offre d’emplois, en particulier pour les jeunes diplômés ou non, qui ont actuellement des difficultés à s’insérer dans le monde professionnel », a déclaré le chef de l’Etat l’an dernier.

A côté de cet engagement, le chef de l’Etat multiplie, ces derniers temps, des gestes de confiance en direction des jeunes cadres lors des nominations dans la haute administration. Il envoie ainsi un message sans équivoque à ses jeunes compatriotes sur sa détermination à s’appuyer sur les jeunes pour faire du Cameroun un pays prospère. Lors de sa dernière visite de travail en France, il a rencontré des investisseurs français pour vendre la destination Cameroun. Il a pris des engagements pour le peuple camerounais dans son ensemble, mais davantage pour les générations futures qu’il invite aujourd’hui, à bâtir à ses côtés la République exemplaire. Une République où les jeunes seront de moins en moins mêlés à des actes d’incivisme, à la corruption. En créant un ministère de la Jeunesse et de l’Education civique, le président de la République a déjà voulu montrer à ses jeunes compatriotes qu’il fait de leur épanouissement une affaire personnelle. Mais à eux de s’approprier les initiatives que promeut ce département ministériel afin de donner plus de chance à l’auto-emploi. Dimanche, le président Paul Biya trouvera certainement les mots justes pour inciter une fois de plus la jeunesse à tourner le dos aux nombreux maux qui risquent de la détourner de l’essentiel.

© Armand ESSOGO | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau