FÉCAFOOT : IYA MOHAMMED RÉCLAME 7 ANS DE SALAIRE

iya-mohammed.jpg

L’ancien président de la Fecafoot incarcéré à la prison centrale de Kondengui réclame 42 millions de FCFA représentant 7 années de salaire. Joseph Owona, le président du comité de normalisation, se dit prêt à désintéresser l’ancien homme fort de Tsinga. Depuis près d’un mois que le comité de normalisation a pris ses quartiers à Tsinga, les membres du clan Iya Mohammed en veulent terriblement au Secrétaire général de la Fecafoot,

Tombi A Roko Sidiki. Ses amis d’hier lui reprochent deux choses. La première, c’est qu’il ne les prend plus au téléphone alors que c’est lui qui leur avait demandé de ne pas respecter les propositions du Premier ministre qui demandait de mettre en place une équipe consensuelle pour gérer la transition pendant deux ans, le temps de refaire les textes. La deuxième chose qu’on reproche à Tombi à Roko c’est qu’il n’est plus jamais allé à la prison centrale de Kondengui revoir son mentor. Jeudi dernier, jour de la fête de ramadan, il a donc fait mentir tous ses détracteurs en se rendant à Kondengui. Il a profité de son court séjour dans le pénitencier de Kondengui pour non seulement souhaiter une bonne fête de fin du jeûne de ramadan à son mentor, mais il a aussi profité pour échanger avec lui sur plusieurs sujets. En effet Joseph Owona le président du comité de normalisation et Tombi A Roko Sidiki le secrétaire général de la Fecafoot ont décidé de réserver à Iya Mohammed près de 42 millions de FCFA, représentant son salaire qu’il n’aurait pas perçu pendant 7 ans. Selon les dires de Tombi à Roko qui nous ont été rapportés, Iya Mohammed, pendant 7 ans n’a pas touché son salaire à la Fecafoot qui s’élevait à 500.000 FCFA par mois. Selon nos sources à Tsinga, Tombi A Roko Sidiki précise que l’argent que la Fecafoot doit à son ancien président aurait pu être plus consistant, mais en 2010, le président de Caïman FC de Douala qui avait des soucis pour rallier Garoua où l’attendait Coton Sport de Garoua pour un match de championnat, avait sollicité l’aide d’Iya Mohammed pour amener son équipe dans le Nord. Ce dernier avait demandé qu’on donne sur ses arriérés de salaire 3 millions de FCFA au président de Caïman de Douala. Ce qui, selon le SG, aurait été fait sans aucune hésitation. Dans la même veine, Iya Mohammed avait demandé qu’on donne 2 millions de FCFA au président du Canon Sportif de Yaoundé et 2 millions au président de Tiko United. Pour le reste Iya Mohammed n’a plus jamais touché son salaire, soit 7 années de salaire qu’on a évalué à 42 millions de FCFA.

Joseph Owona le président du comité de normalisation de la Fecafoot aurait accepté sans réserve de verser cette somme à Iya Mohammed bien qu’il soit incarcéré. Jeudi dernier, Tombi A Roko Sidiki a donc discuté de tout cela avec l’ancien président de la Fecafoot. Iya Mohammed aurait demandé au Secrétaire général de la Fecafoot de virer cet argent dans le compte de son épouse qui est cadre dans une institution bancaire de la place où elle est employée.

Cette affaire suscite quand même plusieurs interrogations. La première chose est qu’il est quand même difficile de démontrer que pendant 7 ans, Iya Mohammed n’a pu donner l’argent qu’à trois dirigeants de clubs quand on sait qu’autour de lui il y avait trop de courtisans. Emmanuel Ngassa Happi le vice-président du comité de normalisation avait recommandé un audit des comptes de la Fécafoot et de la gestion de Mohammed Iya, mais à ce jour, rien n’est fait et cela ne semble visiblement pas à l’ordre du jour dans les mois à venir. Sans audit, comment peut-on justifier que la Fecafoot doive de l’argent à son ancien président et même à tout autre membre ou prestataire ? Ce qu’on ne comprend pas c’est la facilité avec laquelle le président du comité de normalisation a accepté de payer cet argent. Iya Mohammed pendant longtemps avait laissé croire qu’il n’était pas intéressé par l’argent de la Fecafoot et que seul l’honneur que procurait ce poste l’intéressait.

Comment accepte-t-il de prendre l’argent du football alors qu’il n’est plus à la Fecafoot ? A ce rythme il n’est pas exclu que les 33 membres du comité exécutif sous Iya Mohammed débarquent eux aussi un matin et disent qu’ils n’avaient pas reçu leurs indemnités mensuelle de 150.000 FCFA par mois depuis 5 ans. Il est possible après cela, qu’Iya Mohammed dise qu’il n’a pas reçu les primes du sponsor Puma pendant 10 ans. Et pendant que Joseph Owona et son comité de normalisation jouent avec les fonds de la Fecafoot, les principaux acteurs que sont les joueurs continuent de tirer le diable par la queue et sont nombreux à n’avoir aucun salaire dans leurs différents clubs.

source: camer.be

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau