Extrême-Nord - Logone et Chari: Encore une attaque de la secte Boko Haram dans une brigade de gendarmerie C

Abc gma boko haram shekau kb 140507 16x9 992Plusieurs armes et munitions ont été emportées à la brigade de Zina (Logone et Chari) par les assaillants après avoir blessé le gendarme de garde.

 La brigade de gendarmerie de Zina a reçu la visite dans la nuit du 8 au 9 juillet 2014 d’une bande armée de la secte islamiste Boko Haram. Selon les sources sécuritaires, le commando d’une trentaine de personnes à bord des motocyclettes et lourdement armées est arrivé à la brigade de Zina aux alentours de 2h.

Les islamistes ont tout d’abord encerclé la résidence du Sous-Préfet de l’arrondissement de Zina avant de lancer l’assaut sur la brigade. Les gendarmes qui étaient de garde ont essayé de riposter mais n’ont pas pu résister numériquement à leurs nombreux visiteurs. Pendant l’échange des coups de feu, un Marechal des Logis chef de l’armée camerounaise a reçu des balles au dos et au pied.

Apres avoir dominé les gendarmes, les assaillants ont ouvert les portes de la cellule et ont extrait trois de leurs camarades qui s’y trouvaient. Les autres détenus ont profité de ce vent de liberté pour s’échapper.

Selon le premier bilan, plusieurs fals (fusil automatique léger), pistolets automatiques et munitions ont été emportés par ces hors la loi. Avant leur départ de Zina, la résidence du sous-préfet a été complètement saccagée et des documents emportés.

L’attaque de la brigade de Zina intervient quelques deux mois seulement après celle de Kousseri où un adjudant chef avait perdu la vie et la deuxième personnalité de Boko Haram libérée de la cellule de la brigade par ses camarades.

© Peter KUM | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau