Eto’o promet un grand déballage après la Coupe du monde. Surtout que «Paul Biya est au courant» de ces histoires qui lui pourrissent la vie

Depuis qu’il a décidé de porter devant les tribunaux un problème qu’il a avec son ex copine, depuis qu’il a mené la fronde de revendication des primes des joueurs de la sélection nationale avant le coup d’envoi de la coupe du monde, depuis l’entame manquée des Lions indomptables en phase finale du Mondial 2014 au Brésil, Samuel Eto’o est la cible des critiques très acerbes de ses compatriotes.

 

Samuel etoo conf presse 13 11 2013 001 thn 475x306 2

Samuel Eto'o (Archives) Photo: © T.P.O.

Depuis qu’il a décidé de porter devant les tribunaux un problème qu’il a avec son ex copine, depuis qu’il a mené la fronde de revendication des primes des joueurs de la sélection nationale avant le coup d’envoi de la coupe du monde, depuis l’entame manquée des Lions indomptables en phase finale du Mondial 2014 au Brésil, Samuel Eto’o est la cible des critiques très acerbes de ses compatriotes.

Apparu en conférence de presse pour la toute première fois ce mardi 17 juin 2014 dans l’enceinte de l’Arena Amazonia à Manaus, depuis le déclenchement de ces affaires, le capitaine de la sélection du Cameroun s’est retrouvé face aux journalistes qui tenaient à recueillir sa réaction. Tel un excellent attaquant, l’ex pichichi de FC Barcelone a dribblé ses interlocuteurs, préférant donner rendez-vous après la Coupe du monde pour un grand déballage:

«Je veux bien vous donner le fond de ma pensée, mais je crois que notre match de mercredi contre la Croatie est plus important. Je souhaite qu’on reste concentré pour ce match. Mais, soyez en sur qu’après la coupe du monde, tous ceux qui m’ont attaqué, de près ou de loin, je répondrai à chacun d’eux, je donnerai les noms de tous eux qui sont derrière ces affaires. Pour que les camerounais comprennent qui aime et qui n’aime pas réellement le Cameroun. Et après je prendrai ma décision personnelle. Sachez que je ne cède pas au chantage et après la coupe du monde, soyez en certain je vais réagir. Que ces gens qui m’attaquent se préparent, je parlerai, et j’utiliserai la justice pour que lumière soit faite. Surtout que le Président (Paul Biya, ndlr) est au courant de tout ce qui se passe. On peut m’attaquer personnellement, on peut dire ce qu’on veut, je m’en fous. Laissez moi finir la coupe du monde, vous verrez ma réaction après».

L’intégralité des propos de Samuel Eto’o fils plus tard.

Frédéric Bedimo, Envoyé Spécial de Cameroon-Info.Net au Brésil

Commentaires (1)

1. El Bachid 18/06/2014

C'est ça capi dit nous tout!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau