Dixiades 2012: Bye bye Douala, Welcome Yaoundé

Pour certains, la compétition avait commencé « avec des sacs sur la tête ». Un retard à l'allumage suite à des problèmes logistiques que le comité d'organisation s'est employé à corriger plus tard. Mais les couacs n'ont en rien affecté les performances sportives. Armand Tsoaoule de la région du Centre, désigné meilleur athlète chez les hommes, a remporté au total trois médailles en or, dont l'une au saut en longueur avec une performance de 6,94m, une autre au triple saut, grâce à un bond de 1433m (nouveau record des dixiades) et une-dernière au relais quatre fois 100m. Une moisson qui vient s'ajouter aux nombreuses médailles récoltées par l'athlète de 17 ans depuis les championnats d'Afrique centrale Cadets en 2010. Cet athlète est porteur de grand espoir et s'il est bien suivi, sa belle histoire devrait se poursuivre dans des compétitions de plus grande envergure. A côté de lui Marie Joseph Mfegue, originaire du Centre également, meilleure athlète féminine.

En soulevant une charge de 215 kg, elle a amélioré le record d'Afrique de 5kg dans sa catégorie. Identifiée en 2008, elle est en constante progression et a déjà participé aux jeux du Commonwealth. C'est à ce genre de figures que le Comité national olympique et sportif camerounais et le comité d'organisation des Dixiades veulent surtout s'attacher, au-delà des problèmes organisationnels signalés ça et là durant cette édition des Jeux nationaux. Car, comme l'a si bien dit le colonel Kalkaba Malboum, président du Cnosc, l'un des objectifs de la compétition est de permettre aux athlètes des dix régions d'exposer leur talent. Sur ce point, les Dixiades 2012 ont rempli leur rôle.

D'après Grégoire Owona, coordonnateur général des Jeux, on a entre autres, enregistré à Douala, sept meilleures performances de l'année en athlétisme. De bons résultats ont aussi été notés dans d'autres disciplines sportives. Le cyclisme, quant à lui, a apporté une note de popularité à la compétition. Au total, 313 médailles ont été distribuées.

Le Centre se taille la part du lion avec 38 médailles en or, 21 en argent et 21 en bronze. Au terme de six jours de compétition, les athlètes ont ainsi fait preuve de « volonté et d'esprit olympique malgré les désagréments de la première journée ». 1598 sportifs ont rivalisé d'adresse. Aucun désistement n'a été enregistré. Il n'y a également eu aucun cas de dopage ou de tricherie, « contrairement aux éditions précédentes ».

Du côté des délégations étrangères, le Gabon a remporté six médailles (03 en or, 01 en argent, 02 en bronze) et termine devant la RCA et la Guinée Equatoriale. Le Mali, de son côté, a participé en tant qu'observateur. Le rideau est donc tombé sur les Jeux de Douala Place à présent à Yaoundé, qui a été désignée comme ville-hôte des 4es Dixiades en 2014. La ville va accueillir les Jeux pour la deuxième fois, après la compétition inaugurale en 2008.

© Steve LIBAM | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau