DEUX EMPLOYÉS DE LA CRTV ARRÊTÉS AU TCHAD

Crtv150710300EXTRÊME-NORD. Ils sont détenus à Ndjamena, accusés de travailler pour la secte Boko Haram.

Marc Biena et Souleymanou Moussa, tous deux employés à la station régionale Crtv Extrême-Nord sont détenus depuis le 02 mai 2014 au Tchad. Le premier, technicien de prise de son et le second, producteur des émissions en langue fulfulde et fonctionnaire retraité, se sont rendus au Tchad, pour réaliser une production. Selon nos informations, ils ont été interpellés alors qu’ils «tournaient» à Binder, Biena Marc faisant office de cameraman à l’occasion.

Depuis le 05 mai 2014, ils séjournent dans la capitale tchadienne où ils ont été transférés et pris en main par la gendarmerie qui les soupçonnent d’être à la solde de la secte Boko Haram. Contacté par nos soins, le directeur général de la Crtv, Amadou Vamoulké, n’a pas démenti l’information. Toutefois, de nombreuses zones d’ombre demeurent sur cette affaire. Que faisaient les deux employés avec une caméra alors même qu’ils travaillent essentiellement pour la radio ? Pour qui filmaientils ? Certainement pas pour la Crtv qui ignorait d’ailleurs tout de leur déplacement au Tchad.

Travaillaient-ils au noir pour le compte d’une autre chaîne de télévision, ou réalisaient-ils une prestation pour le compte d’un particulier? Toujours est-il que pour les forces de l’ordre tchadiennes, les suspects filmaient des mosquées et des infrastructures militaires pour le compte des ennemis du Tchad, ce d’autant plus qu’ils ne disposaient par devers eux ni autorisations des officiels tchadiens ni ordres de mission de la Crtv.

© L’Oeil du Sahel : DOUWORÉ OUSMANE

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau