DES TERRORISTES PRÉSUMÉS ARRÊTÉS À NSIMALEN

Aeroport nsimalen061213300Un vol Brussels Airlines suspect en provenance de l'aéroport de Nsimalen à Yaoundé au Cameroun a déclenché une alerte terroriste en Belgique ce vendredi. Le parquet fédéral a ouvert une enquête pour tentative d'attaque terroriste. "D'après les services de sécurité de Brussels Airlines, les autorités camerounaises les ont informés que deux personnes qui devaient monter à Yaoundé à bord d'un avion en direction de Bruxelles avaient été interceptées pour suspicion de possession d'explosifs appelés Improvised Explosive Devices (IED)", a exposé le porte-parole du parquet, Wenke Roggen.

Le magistrat belge poursuit: "Les deux personnes, qui ne possédaient pas de passeport belge et qui avaient l'intention de passer par Bruxelles pour rejoindre une autre destination, ont été arrêtées au Cameroun et n'ont donc pas pris l'avion."

Le parquet fédéral a ouvert une enquête selon son porte-parole. "Des devoirs d'instruction sont en cours pour examiner si les hommes transportaient vraiment des explosifs et pour comprendre les circonstances de l'incident. Des contacts seront également pris avec les autorités camerounaises. Par mesure de sécurité, les autorités compétentes ont par ailleurs renforcé les contrôles dans les aéroports belges".

Juste avant le décollage, deux passagers ont été arrêtés, soupçonnés par les forces de sécurité camerounaises d’être en possession d’explosifs. Le vol s’est ensuite déroulé normalement et a atterri à Zaventem avant de repartir pour les Etats-Unis, Bruxelles n'étant qu'une escale sur ce vol.

Joëlle Milquet, la ministre de l'intérieur, a détaillé les informations en sa possession en direct dans le journal de 13h sur la chaîne de télévison belge RTL-TVI: "Ils ont été arrêtés sur base d'un produit suspect trouvé dans un bagage à main et les analyses sont toujours en cours", a expliqué la ministre ajoutant que selon elle, l'important est que "ces personnes allaient aux Etats-Unis. Il n'y a évidemment eu aucun danger, ni pour le vol ni pour Bruxelles. Toutes les mesures nécessaires ont été prises."

Les passagers en transit, eux, se sont vu appliquer des mesures de sécurité exceptionnelles: "Arrivés ici, il y a eu des contrôles très stricts avbec chiens renifleurs et prise de photos de chaque passagers", a expliqué l'un d'eux au micro de nos confrères de VTM.

© Camer.be : Oswald Hermann G'nowa

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau