Des corps abandonnés à la morgue de l’Hôpital Central de Yaoundé

Le directeur de l’hôpital Central de Yaoundé a récemment publié un communiqué dans lequel il demande aux familles dont les corps des défunts sont toujours à la morgue de venir les récupérer.

Morgue21

La situation est préoccupante à la morgue de l’hôpital central de Yaoundé. Doté d’une capacité de 75 places, cette structure renferme actuellement 53 corps à problème, dont certains sont là depuis plus de douze mois. Une bonne partie de ces corps n’ont pas été identifié parce qu’apporté par les éléments des force de sécurité. Pour le Dr Fouda, Directeur de l’Hôpital Central de Yaoundé: « Certains corps sont ceux des victimes des accidents de la circulation ou de diverses agressions. Faute de pièces d’identité dans certains cas, nous n’avons pas pu les identifier formellement. C’est pourquoi nous invitons les familles qui recherchent certains proches disparus dont ‘elles n’ont pas de nouvelles à se rapprocher de nos services ».

Dans le nombre des corps abandonnés à la morgue il y’a ceux à problème, c’est-à-dire querellé par les familles et ceux simplement abandonnés faute de moyen : « plus un corps met du temps à la morgue plus il faudra payer pour le libérer. Normalement la journée revient à dix mille Ffca pour un seul corps donc vous imaginez combien une famille dont le corps est là depuis douze mois devra payer. Néanmoins nous invitons les familles à venir nous trouverons ensemble une solution » explique le Dr Fouda. La législation en la matière dispose qu’après soixante jours les corps non réclamés doivent être inhumés.

© CamerPost : Hakim ABDELKADER

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau