CRIME A DSCHANG 2 : REACTION DE LA POPULATION CE QUI C'EST REELLEMENT PASSE

 

cou.jpgA coups de poignard, un homme d'affaires relativement connu dans la ville de Dschang a poignardé sauvagement à mort deux pauvres étudiantes avec qui il avait des relations imprécises. La ville universitaire de Dschang concentre depuis quelques temps, tous les travers des grandes villes africaines dominées par l'insécurité.

Il ne se passe pas un seul mois sans qu'un fait divers sordide ne soit sanctionné par mort d'homme.

 

video credit : vuedensemble 

YN etudiantados

Commentaires (2)

1. Fomété kana 19/09/2013

sensibilisons tous nos proches qui se trouvent dans les universités. Nos universités sont devenues des fournaises ardentes. "MÉFIONS NOUS"

2. Benjamin NJUPOUEN 23/09/2013

tout rapport humain ne devrait s'épanouir que sur la base de centre d’intérêt bien défini où toutes les parties devraient s'investir en toute liberté et sans dépendance, pour un enrichissement partagé et édifiant, vers un référentiel commun; faisons de l'éducation, du discernement et de la liberté les principes de notre idéal de vie pour ne pas dire de notre foi. Que Dieu mette à l'abri les âmes simples et obéissantes.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 18/09/2013