Contentieux: Voici pourquoi Mbia ment et que Kalla dit la vérité.

Le capitaine des Lions a délibérément menti dans ce dossier tandis que Raymond Kalla depuis le début est dans le vrai. Nous vous livrons ici deux premiers documents qui prouvent bien que Raymond Kalla a bel et bien été intermédiaire dans ce transfert et qu’il y a joué un rôle important.

Il y a quelques jours, au motif de « chantage et escroquerie », Stéphane Mbia et Rita Meboka ont entrepris de porter plainte à Raymond Kalla qui, quelques temps plus tôt, avaient lui aussi porté plainte aux personnes sus-citées pour « abus de confiance et escroquerie en coaction ». Dans ce bras de fer judiciaire à grand renfort médiatique, chacun présente ses arguments.
Pour Rita Meboka et Stéphane Mbia notamment, ils sont formels quand ils affirment que «les faits relayés par la presse sont ubuesques et invraisemblables » et qu’ils ne sont en réalité qu’une « stratégie mise sur pied par Raymond Kalla pour extorquer, escroquer et faire chanter ». A l’appui de sa plainte, Stéphane Mbia produit deux correspondances. La première signée du responsable des ressources humaines (pas du Directeur sportif ni du Directeur Général et encore moins du Président général) du club qui dit ne jamais avoir traité avec Raymond Kalla. La seconde de son club turc Trabzonspor qui déclare également n’avoir jamais traité avec Raymond Kalla. Avec ces deux correspondances, Stéphane Mbia et Rita Meboka renvoient Raymond Kalla dans les cordes. Et le clou est enfoncé quand dans leur plainte les deux personnes comparent Raymond Kalla à « un joueur de casino qui croit faire fortune par un coup de baguette magique » et affirment que Raymond Kalla n’est jamais intervenu dans les négociations ayant abouti au transfert de Stéphane Mbia vers la Chine.

Lettre club chinois
Sauf que, en habitué du milieu des footballeurs où les coups bas sont fréquents, Raymond Kalla a pris sur lui de conserver toutes les conversations téléphoniques et écrites qu’il a eues avec les concernés au sujet de ce dossier. Mais aujourd’hui, au-delà de ces « preuves » qui ont été versées au dossier à charge que détient le procureur, mboafootball a pu se procurer deux documents qui prouvent bien que l’ancien Lion indomptable Raymond Kalla a été très impliqué dans les négociations ayant abouti au transfert de Stéphane Mbia vers la Chine.

Lettre Mathieu Jahan

Le premier document est une lettre du club chinois signée le 8 janvier 2016 par son président David Jun Ye (pas le responsable des ressources humaines) qui donne procuration à l’agent de joueur Français Mathieu Jahan afin qu’il négocie le transfert du joueur Stéphane Mbia. Sur ce document, l’on peut voir que le club chinois s’en remet totalement à Monsieur Jahan pour négocier la durée du contrat, le salaire de base et les indemnités de transfert à verser à Trabzonspor. Ce premier document qui n’a aucun rapport avec Raymond Kalla introduit en fait le second document qui n’est autre que la déclaration sous serment signée le 15 août dernier par Mathieu Jahan et dans laquelle il révèle que «M. Khirat et M. Kalla ont été nos principaux interlocuteurs pour fixer les modalités financières et la durée du contrat de Mbia Stéphane au sein du Hebei China Fortune FC » et que « M. Khirat et M. Kalla ont agit en tant qu’intermédiaires auprès de Mme Meboka afin de lui transmettre les informations relatives à la négociation des modalités du transfert et du contrat du joueur ». Et d’affirmer pour finir que « Il était convenu que la rémunération de M. Khirat et M. Kalla qui ont eu une part certaine dans ces négociations, soit prise en charge par les parties du joueur ».

Du coup, l’on se rend compte que Si Rita Meboka et Stépane Mbia n’ont pas dit toute la vérité sur l’implication de Raymond Kalla dans l’effectivité de ce transfert et qu’ils ont tout simplement décidé de flouer cet ancien international qui espérait juste que son travail serait rémunéré comme convenu. Quoi qu’il en soit, avec ces documents et aussi toutes les copies des différents échanges entre les deux parties au moment de la négociation du transfert du joueur, l’on se rend bien compte que si Raymond Kalla a dit la vérité dans cette affaire, Stéphane Mbia et sa conseillère Rita Meboka ont pour leur part caché la vérité en déformant les faits dans le seul but de flouer cet ancien international très respecté et à la réputation bien établie d’homme correct. Affaire à suivre
 

René Mouandjo

Cameroun-online.com

Publié par Fk7

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau