COMMENT LES CHINOIS EMPLOIENT LES CAMEROUNAIS?

ouvriers-camer.jpg

Plusieurs grands projets actuels implémentés dans les grandes réalisations ont été confiés aux entreprises chinoises.

Mais sur le terrain, notamment à Lom Pangar, de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer leurs méthodes de travail. Lesquelles sont jugées esclavagistes par certains.

Non établissement des contrats de travail, non respect de la grille des salaires applicable dans la Convention collective des bâtiments et travaux publics, non paiement par bulletin de solde, inexistence d’une classification professionnelle, non paiement des heures supplémentaires et des indemnités de mission et de transport. Mais aussi, non immatriculation à la CNPS, non prise en charge des malades.

La liste n’est pas exhaustive. Bref, tout est dit pour dénoncer les patrons chinois qui ont une préférence à travailler au mépris des lois camerounaises, avec leurs compatriotes plus dociles. Lesquels compatriotes travaillent à longueur de journée sans maugréer.

© Le Qouitidien de l'économie : FRANCKY BERTRAND BÉNÉ

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau