CHANTAL BIYA MARIE SON FILS À PARIS :

Chantal biya191108275Samedi dernier à Paris, les rares invités présents à la cérémonie de mariage qui a uni, pour le meilleur et le pire, l'un des jumeaux de Chantal Biya à sa fiancée étaient loin des cérémonies grandioses, abondamment colorées et festives qu'offrent habituellement les couples de la jet-set le jour de leur union.

Loin des extravagances habituelles de la capitale camerounaise où un tel pouvoir ??? pour se faire intéressants, Frank Hertz, l'un des jumeaux de Chantal Biya, a décidé de convoler en justes noces à Paris. Même si la maman de Patrick et Frank, présente à Paris depuis plus d'une semaine, a veillé aux moindres détails de la cérémonie, il faut le dire d'emblée, le choix du lieu de la célébration de ce mariage, revient aux enfants de la Première Dame qui auraient bien voulu que leur grand-mère, Rosette, Mbouthouang, actuelle maire de Bangou, célébrât cette union.

Par des mots simples envoyés à quelques rares parents présents à Paris, c'est une maman comblée qui a fait part de sa joie et de sa fierté. Surtout, quand entre 2 ou 3 gestes tendres, son fils Frank a dit «oui» à sa fiancée, sous ses encouragements.

Justement, l'attraction, c'était lui, Frank Hertz. Quand samedi dernier à Paris, la main de son épouse dans la sienne, il est arrivé en fin de matinée à la mairie où l'attendait déjà une petite foule d'amis et de copains dont les valeurs premières sont la loyauté, la modestie et la discrétion. Après plus d'un an de relation, on dirait qu'en choisissant en toute modestie le cadre intime d'une banlieue parisienne, ce sont ces valeurs que les 2 mariés ont voulu mettre en exergue pour donner une belle leçon de vie à ceux qui, sous les ors de la République, adulent la rutilance des cérémonies festives.

Dans le cercle doré de la jet-set parisienne, on en est d'ailleurs tout étonné. Mais c'est mal connaître ces fils de la Première Dame qui se font très discrets depuis que leur maman est devenue l'épouse du président de la République.

Pour ceux qui connaissent bien Patrick et Frank Hertz, le choix de Paris pour célébrer samedi dernier ce mariage n'est donc pas une posture, ni un positionnement tactique pour masquer des dépenses somptuaires comme pourraient le penser des esprits retors et primaires. Mais une manière de vivre cette modestie qui les rend discrets dans le sillage du couple présidentiel depuis l'union entre Paul et Chantal Biya. Un tempérament posé qui aura sans doute convaincu leurs 2 parents à se plier à leur choix. 

© La Nouvelle : Conrad Atangana

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau