Centre National des Urgences de Yaoundé: Premiers soins en juillet 2013

D'après David Etamè, coordonnateur du projet de construction du Centre national des urgences de Yaoundé, le gros-œuvre est réalisé à 98%. Le crépissage est entièrement fini sur l'ensemble des constructions. La liste des équipements est arrêtée, l'appel d'offre lancé et le marché signé.

André Mama Fouda, ministre de la Santé publique, qui a présidé hier à Yaoundé une réunion du Comité de suivi du projet, l'écoutait avec une satisfaction visible. La réunion se déroulait dans une des salles du chantier. La preuve, selon le ministre, que le rêve devient réalité. «La pose de la première pierre a eu lieu en janvier dernier, les travaux respectent la qualité requise.

Dans quelques mois, ce lieu sera un endroit où on sauve des vies», se réjouit-il. Le bâtiment comprend deux blocs opératoires, une zone de scanner, deux salles de réanimation et une unité pour les soins des brûlés. Le Centre national des urgences de Yaoundé aura une capacité de 50 lits. Il est construit sur financement camerouno-coréen.

La Corée du Sud contribue à hauteur de 3,930 millions de dollars US, soit prés de deux milliards de F. La part du Cameroun s'élève à 600 millions de F, pour un coût total de 2,7 milliards de F. En plus de sa contribution financière, la Corée offre des équipements au Centre et la formation de quelques médecins et personnels administratifs devant travailler dans le Centre.

Cette formation est imminente. Les équipements, selon les responsables du projet, pourraient être installés courant avril 2013. Les premiers soins au Centre des urgences de Yaoundé pourraient être donnés vers le mois de juillet 2013. André Mama Fouda s'est réjoui du rythme d'avancement et de la qualité des travaux et a instruit le maître d'œuvre de maintenir le cap.

© Jeanine FANKAM | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau