Cameroun - Visite officielle: Paul Biya à Rome le 18 octobre 2013

Le Président de la République sera reçu par le Pape François. Entre autres sujets sur la table: la nomination du nouvel archevêque de Yaoundé.

beatification-jean-paul-2-paul-biya-depart-hp-475.jpg

Selon un agenda non encore officiel, le Président de la République va quitter Yaoundé le 15 octobre prochain pour une visite officielle au Vatican, à Rome en Italie. Une rencontre est prévue avec le Pape François le 18 octobre. La délégation de repérage a déjà fini sa mission et des réservations d'hôtel sont actuellement effectuées dans la capitale italienne pour le Chef de l'Etat camerounais et sa délégation. L'ambassadeur du Cameroun dans la cité du Vatican, Antoine Zanga, un proche de Paul Biya, s'affaire au succès de la rencontre au sommet entre les deux Chefs d’Etat.

Le Président de la République du Cameroun aura finalement sa visite au Vatican.

En effet, pareil événement avait déjà été programmé à l'époque du Pape, Benoît XVI. La démission de ce dernier, annoncée le lundi il février 2013, était intervenue à quelque deux ou trois semaines de la date convenue avec les autorités camerounaises. Dès l'élection le 13 mars 2013 du nouveau Souverain pontife François, Etoudi a réactivé sa demande et ses réseaux afin de concrétiser ce rendez-vous. Mais Yaoundé n'a pas eu à trop se forcer.

En effet, le Cameroun entretient des rapports privilégiés avec le Saint-Siège, qui lui ont valu l'honneur d'être la terre de la proclamation de l'exhortation apostolique post-synodale en septembre 1995 et de la publication de l'instrumentum laboris de la seconde assemblée spéciale du synode des évêques pour l'Afrique en mars 2009. Certainement le Saint-Père est-il curieux de rencontrer le Chef d'Etat qui a accueilli dans son pays ses deux prédécesseurs immédiats, Jean-Paul Il deux fois et Benoit XVI.

Parmi les dossiers que Paul Biya, lui-même fervent catholique, abordera avec son hôte, se trouve en bonne place la nomination du nouvel archevêque de Yaoundé, poste laissé vacant par Mgr Victor Tonyè Bakot. Ce dernier avait officiellement renoncé à sa charge le 29 juillet dernier. On se souvient que Rome et Yaoundé avaient joué en chœur dans le départ de l'archevêque émérite de Yaoundé et son remplacement par l'administrateur apostolique Jean Mbarga.

© Parfait N. Siki | Repères

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau