Cameroun: Une centaine d’avocats radiés du Barreau

C’est l’une des décisions du conseil de l’Ordre tenu samedi à Yaoundé. C’est la quintessence de la réunion du conseil de l’Ordre des avocats tenue samedi dernier à Yaoundé.

Mimboman

Une réunion du Conseil de l’Ordre des avocats s’est tenue samedi dernier 3 août à Yaoundé. Selon des informations en provenance de ce conclave, près d’une centaine d’avocats ont été radiés de l’Ordre (Le Messager n’a pu encore entrer en possession de cette liste). Plusieurs raisons expliquent cette radiation. Mais selon une source introduite, la plus partagée est le non-paiement des cotisations.

Après moult sensibilisations et rappels à l’ordre, ces avocats « indisciplinés » ne se sont pas acquittés des arriérés de leur cotisation annuelle qui s’élèvent pour d’aucuns à une centaine de millions de francs. L’aspect pécuniaire n’est pas la seule raison invoquée par le Conseil de l’Ordre. Certains avocats ont été radiés pour faute lourde. Avec cette mesure forte, le bâtonnier Francis Sama Asanga se damarque de ses prédécesseurs.

Ce qui vient confirmer une promesse de campagne. Ne promettait-il pas lors de son élection le 14 août 2012, de placer son mandat sous le signe de la restauration de la dignité et la crédibilité au sein du barreau du Cameroun ? « Notre barreau a besoin des avocats forts, dignes, honorables qui travaillent avec probité. Nous reconnaissons que notre barreau a tergiversé pour plusieurs raisons, c’est pourquoi je dis au peuple camerounais que pendant mon bâtonnat, le blason du barreau du Cameroun sera redoré», s’était-il confié au Messager au lendemain de son élection. C’est dans cette optique qu’il vient sans doute de mettre le pied dans la fourmilière en sanctionnant ceux des avocats qui ne veulent pas se conformer à l’étique et à la déontologie de la profession. Nous y reviendrons.

© Donat SUFFO | Le Messager

Commentaires (1)

1. hyac 05/08/2013

ils font le commerce des procès ils devraient être capable de payer leur cotisations sans souffrir de quoi que ce soit

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau