CAMEROUN : UN BÉBÉ VOLÉ ET RETROUVÉ À SOUZA

bebe-africain010911300.jpgEnlevé le 3 septembre à Bamenda, la police a fini par mettre la main sur la ravisseuse vendredi à Souza.

Le petit Antoine. P, 3 mois, de sexe masculin, a enfin été rendu à sa maman ce vendredi 6 septembre dans la ville de Souza. Après d’intenses recherches de ce côté du pays, les éléments de la police judiciaire du Littoral ont finalement interpellé la voleuse en possession du bébé. Sa maman, Claudine Che, âgée d’une vingtaine d’années, soulagée, a pu de nouveau serrer son fils dans ses bras. Selon les forces de l’ordre, l’enlèvement a eu lieu le 3 septembre dernier au quartier Kweng à Bamenda. La maman du nourrisson avait sympathisé avec une nouvelle voisine du nom de Catherine Ebot. Celle-ci, âgée également d’une vingtaine d’années, est institutrice dans la ville de Bafia et loue depuis seulement 1 mois une chambre dans la même cité. Les deux femmes sorties de l’Enieg sont toutes les deux enseignantes. 999999999999999999999999999999 Le jour de l’enlèvement, Claudine Che se propose tout naturellement de garder l’enfant de sa nouvelle copine, qui doit aller dispenser des cours dans son école. Elle dit avoir encore une semaine de congé et pourrait reprendre son service d’ici une semaine dans sa ville à Bafia. Toute naïve, Claudine confie son nourrisson à sa nouvelle « nounou ». Mais, lorsqu’elle rentre chez elle dans l’après-midi, la maman constate l’absence de la voisine et de son bébé. Sans vraiment s’en inquiéter, elle se dit qu’ils sont allés faire un tour. Mais après deux heures d’attente, l’inquiétude et l’angoisse s’emparent d’elle. Elle décide alors de se rendre au commissariat central de Bamenda. 

Les policiers font appel à leurs collègues du Littoral, les orientant sur la piste de Souza. Catherine Ebot est arrêtée et passe tout de suite aux aveux. Elle raconte avoir fait une fausse couche après 7 mois de grossesse. Son copain et elle avait vraiment envie de ce bébé. La ravisseuse comptait rentrer dans son foyer présenter son « fils » à son petit ami et à sa famille. En attendant, elle se cachait chez une de ses cousines et son mari dans la ville de Souza. Les deux complices ont également été interpellés.

© Cameroon Tribune : Josy MAUGER

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau