Cameroun - Tribunal Criminel Spécial - Suite de l’affaire Albatros: Jean-Marie Atangana Mebara récuse le juge Francis Moukouri

La lettre de récusation de l’ex Sgpr qui était devant la barre, accompagné de l’ancien ambassadeur du Cameroun aux Etats-unis Jérôme Medounga, a été servie au tribunal par son conseil Me Claude Assira et l'affaire a été renvoyée au 10 Avril prochain.

Atangana mebara 1 xxy thn 475

Récemment enrôlée par le tribunal criminel spécial (TCS), l’affaire ministère public et Etat du Cameroun(MINFI) contre Jean-Marie Atangana Mebara et Jérôme Medounga, accusés du détournement en coaction de la somme de 2,5 milliards de francs Cfa a eu lieu ce mercredi 26 Mars 2014, dans le prétoire principal du TCS. Il était sensiblement 11 heures 37 minutes, lorsque les accusés ont été appelés à la barre, pour répondre des faits qui leur sont reprochés. D’entrée de jeu, il a été signifié au tribunal qu’une lettre de récusation avait été déposée contre le juge Francis Moukouri (vice président du TCS), jugé d’impartialité par Jean-Marie Atangana Mebara lors de son précédent procès, où il avait été condamné à 20 ans de prison ferme, en même temps que l’ancien premier ministre Ephraim Inoni.

Selon nos sources, l’avocat de Jean-Marie Atangana Mebara, Me Assira Engouté, n’aurait pas manqué de préciser dans sa lettre sus évoquée, qu’à l’ouverture de ladite affaire, le juge Francis Moukouri l’avait sciemment épinglé au sujet d’une tribune libre qu’il avait publiée, relativement aux carences du tribunal criminel spécial (TCS). Répondant aux récriminations du procureur quant au caractère superfétatoire de ladite requête, l’avocat de l’ex Sgpr a indiqué que le ministère public n’avait point d’observations à faire. C’est sur ce, et après 15 minutes de procès environ, que l’audience a été levée pour être reprise le 10 Avril prochain, date à laquelle le président du Tribunal criminel spécial (TCS) Yap Abdou se prononcera sur la question.

© Yves Junior Ngangue | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau