Cameroun - Sécurité Sociale: L’allocation familiale passe de 1 800 F CFA à 2 800 F CFA par enfant et par an

Un décret présidentiel viendra entériner la décision prise par la Commission nationale consultative du travail ce jeudi 14 janvier 2016.

 

La Commission nationale consultative du travail, réunie en sa 19ème session, jeudi, a statué sur l’augmentation de l’allocation familiale tel qu’annoncé par le Président de la République, Paul Biya, le 31 décembre 2015. Elle a décidé que la revalorisation de l’allocation familiale passe de 1 800 F CFA à 2 800 F CFA par an et par enfant. Soit une augmentation de 55%. La décision va être entérinée par un décret présidentiel, a annoncé le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale, Grégoire Owona.

Gilbet Dzana Olonga, le Secrétaire général de la Confédération des syndicats indépendants du Cameroun, a expliqué sur les ondes de la radio nationale, la CRTV, que «la Commission nationale consultative du travail vient de prendre une décision historique à la suite de l’annonce du chef de l’Etat le 31 décembre 2015. Elle a relevé le taux des allocations familiales de 1 800 F CFA à 2 800 F CFA. Soit un taux de 55% en valeur relative. Les débats n’ont pas été faciles. La position du gouvernement a été une position qui nous semblait réaliste. Et nous avons adopté le taux de 2 800 F CFA».

Dans son discours de fin d’année le 31 décembre 2015, le Président de la République, Paul Biya, a annoncé la revalorisation du montant des allocations familiales versées aux travailleurs, dans le souci d’améliorer «la promotion de la qualité de la vie dans notre société, par une amélioration du pouvoir d’achat de nos populations».

Intégrées aux législations du travail par le gouvernement depuis 1962, les allocations familiales constituent l’un des leviers dont dispose le Cameroun dans sa politique sociale. Elles sont versées aux personnes ayant un ou des enfants à charge. Les montants et les conditions pour en bénéficier diffèrent selon les pays. Au Cameroun, elles sont conçues comme supplément de salaire destiné aux ouvriers et salariés ayant des charges familiales. Elles sont versées dans le cadre d’initiatives publiques ou privées, avec des motivations diverses.

Onana N. Aaron

© Onana N. Aaron | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau