Cameroun : Qui a voté le Sdf dans le NYONG ET MFOUMOU ?

vote-election-040309200.jpg

Un «avis de recherche » est lancé contre le grand électeur du Rdpc qui a retourné la veste.

Les résultats des élections sénatoriales dans le Nyong et Mfoumou ont donné du tournis aux membres de la commission départementale de campagne du «parti du flambeau». Une commission conduite par le ministre des Transports, en l’occurrence Robert Nkilli. Alors que cette circonscription était sûre de réaliser le score de 100%, un inconnu s’est invité à la fête. Un grand électeur a accordé son suffrage au Sdf.

Après les décomptes des voix, le Rdpc a remporté 140 voix contre une voix pour le Sdf. Sur ces résultats, tout porte à croire que le mot d’ordre des conseillers municipaux de la commune d’Emdom de voter blanc ou le Sdf n’a pas été très faiblement suivi. Ce qui n’a pas moins déclenché la chasse à l’intrus dans les cinq communes du département du Nyong et Mfoumou. Ce d’autant plus que l’élite locale a pris toutes les dispositions visant à pousser les conseillers à voter Rdpc.

Les opérations de vote ont été ouvertes dans une ambiance bonne enfant à 8 heures dans la commune d’Akonolinga. A cette séance, tous les conseillers du département du Nyong et Mfoumou s’étaient donné rendez-vous au lycée technique mixte d’Akonolinga. Fait majeur, n’avaient accès à cet établissement scolaire, journalistes accrédités, conseillers municipaux, observateurs et membres de la commission départementale de campagne du Rdpc pour le Nyong et Mfoumou.

© Mutations : PASCAL DIBAMOU

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau