Cameroun – Promote 2017 : Les inscriptions sont lancées

Le salon professionnel va marquer la différence par une organisation du site en zones thématiques. Principale information du point de presse tenu vendredi dernier à Yaoundé. « Promote 2017 sera placé sous le double signe de la professionnalisation et de la capitalisation, en temps réel, des opportunités ».

 Le ministre du Commerce (MINCOMMERCE), Luc Magloire Mbarga Atangana, l’a déclaré vendredi dernier lors d’un point de presse marquant le lancement officiel de ce Salon international. Accompagné du ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary et en présence du président de la Fondation internationale Inter-Progress, Pierre Zumbach et du directeur général du palais des Congrès, Christophe Mien Zok, le MINCOMMERCE a indiqué que ce rendez-vous d’affaires aura lieu du 11 au 19 février de l’année prochaine. Promote 2017 marquera ainsi sa particularité par une organisation du site en zones thématiques.

Il est surtout question de rapprocher les acteurs d’une même filière et de favoriser les échanges entre les secteurs transversaux pour une meilleure lisibilité de la manifestation et une meilleure orientation du visiteur. L’autre particularité de Promote 2017, c’est cette participation ministérielle qui, selon Luc Magloire Mbarga Atangana, s’annonce riche, diversifiée et dense. En ajoutant que ce Salon prend résolument les atours d’un Salon professionnel, destiné à promouvoir le savoir-faire entrepreneurial et s’éloignant des activités mercantiles. On note un engouement perceptible pour ce Salon dont la date de clôture des inscriptions est prévue pour le 30 septembre 2016, notamment avec de nombreuses réservations des pavillons-pays.

Assurément, « on y vient faire connaître le savoir-faire de son entreprise pour mieux vendre sa production et ses services, élargir sa clientèle, trouver de nouveaux partenaires et assurer la veille concurrentielle », explique Pierre Zumbach. Au sujet des espaces disponibles, il a fait savoir qu’il y en aura un peu plus de 1200 dont 850 stands attribués aux exposants camerounais. Les exposants étrangers, entreprises et institutions, occupent la petite moitié des espaces notamment 400 participants d’une trentaine de pays. Le président de la Fondation a ainsi lancé un appel aux entreprises camerounaises et étrangères, afin qu’elles décident de leur participation « maintenant ». Concernant les finances, Pierre Zumbach indique que Promote est un total d’emplois et de ressources qu’il faut équilibrer vers la barre des 2 milliards de F. Avec 15% de subvention de l’Etat, 15% de sponsoring de grandes entreprises et 70% des participants privées et publiques, nationales, régionales et internationales.

Par contre, pour ne pas pénaliser les agents économiques dont l’activité principale est le commerce des biens, le gouvernement a signé le 15 février 2016, un protocole d’accord avec la Fondation Internationale Inter-progress en vue de l’organisation, les années paires, à la différence de Promote, de la Foire internationale des affaires et du commerce (FIAC) de Douala. Cette foire se tiendra donc de manière alternée avec le Salon Promote. Avec comme objectif de promouvoir le savoir-faire commercial camerounais, sous-régional et régional.

Source : © Cameroon Tribune

Par Josy MAUGER

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau