Cameroun - Présidence du sénat: L'Ouest dit merci à Paul Biya

biya-niat-2013-001-ns-600-2.jpg

Un meeting organisé pour la circonstance à Bafoussam. Près de 5000 personnes mobilisées.

Les forces vives de la région de l’Ouest ont accueilli avec satisfaction, l’investiture puis l’élection de Marcel Niat Njifenji à la présidence du tout premier Sénat de l’histoire politique du Cameroun. Les preuves de cette satisfaction ont été montrées samedi dernier à la place des fêtes de Bafoussam. Pour la circonstance, des membres du gouvernement, des sénateurs, des membres du corps diplomatique ont fait le déplacement. On aura surtout remarqué une forte mobilisation des populations. Elles sont venues de tous les départements de la région, mais aussi des quatre coins du Cameroun Les interventions des forces vives l’ont maintes fois montré. Emmanuel Nzete, le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Bafoussam, Albert Kouinche, homme politique et opérateur économique en vue et surtout Jean Nkuete, secrétaire général du RDPC ont rappelé la citation culte du 12 septembre 1992: «Le Cameroun se fera avec l’Ouest ou ne se fera pas». 

«En impliquant l’Ouest au centre des Grandes réalisations, le président de la République entend valoriser le dynamisme reconnu des fils de cette région » a indiqué le délégué du gouvernement. Au nom du Comité d’organisation et après avoir exprimé sa gratitude au président Paul Biya, Emmanuel Nganou Djoumessi fera quelques annonces. Le désenclavement du basin agricole de l’Ouest, la production de l’électricité à partir l’énergie éolienne et le repositionnement de l’UCCAO participent des futurs chantiers du chef de l’Etat au bénéfice de l’Ouest. Dès lors, le secrétaire général du Comité central RDPC, Jean Nkuete, ne pouvait que se satisfaire de la distinction de l’Ouest. Le représentant personnel du chef de l’Etat a dit merci. Pour lui, à travers l’élection de Marcel Niat Njifenfi à la présidence du Sénat, l’Ouest savoure le double fruit de la fidélité, de l’espoir placé en un homme. Jean Nkuete a encouragé les populations à garder le flambeau du RDPC allumé. L’Ouest aime le président Paul Biya, sans calcul, sans marchandage, a poursuivi le SG. « Le président Paul Biya est pour les populations de l’Ouest, l’homme qu’il fallait pour diriger le Cameroun », a martélé Jean Nkuete. Et en guise de merci, le secrétaire général du Comité central a demandé aux fils de la région de l’Ouest de se mobiliser derrière Niat Njifenji pour une victoire éclatante du RDPC aux prochaines élections législatives et municipales. Un engagement réitéré par le sultan Mbombo Njoya au nom des chefs traditionnels. 

En réponse à ces nombreuses marques d’attention, le président du Sénat a exprimé sa gratitude au président de la République. Il a également dit merci au RDPC. Marcel Niat Njifenji demandera ensuite aux populations de travailler pour faire de l’Ouest l’un des pôles de développement du Cameroun. Pour lui, il s’agit à travers une telle option de participer au parachèvement de l’Etat démocratique. Marcel Niat Njifenji a invité les populations de la région de l’Ouest à voter pour les listes du RDPC le 30 septembre prochain. Une invite accueillie favorablement pour une motion de soutien au chef de l’Etat.

© Armand ESSOGO | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau