Cameroun - Politique: Hassana Tchiroma claque la porte du SDF

Les ambitions politiques de ce dernier sont incompatibles avec la structuration actuelle du Social Democratic Front (Sdf) au Nord.

hassan-tchiroma-pnk-2013-003-thn-475.jpg

La tête de liste Sdf aux sénatoriales du 14 avril dans le Nord vient de tourner le dos au parti de la balance. Pour le frère cadet du Ministre de la communication, la structuration du Sdf dans le septentrion en général ne peut lui donner des résultats favorables aux prochaines échéances électorales dans les législatives et municipales, et pourtant le temps presse pour cet ancien fonctionnaire de la douane qui voudrait se positionner avant la tombée du soleil.

En dehors de la petite guerre de leadership entre Hassana Tchiroma et l’actuel Président régional du Sdf dans le Nord, le premier juge que le Sdf à de la peine à se faire une place d’honneur dans le grand nord. «Apres 22 ans de son existence, je me rends compte que le Sdf n’est toujours pas implanté dans le Nord. Je regrette que ceux qui dirigent le parti de ce côté ne disent pas la vérité au Chairman». Cette tête de liste sdf aux sénatoriales dans le Nord regrette néanmoins son départ du social democratic front; « je pars du Sdf la mort dans l’âme. Je le quitte avec les larmes aux yeux. Mais je n’ai pas de choix, j’ai des ambitions politiques qui risquent être freinées si je continue à militer dans le Sdf. Rien n’a été fait dans la base; pas de comité de base, pas de section ou de sous-section.

Le temps entre les sénatoriales et les législatives a été très court pour moi de remettre le parti sur pied. Je voudrais dire au Président national du Sdf que si jamais il réussit à implanter son parti dans le septentrion, il aura de la moisson». En quittant le parti de la balance, Hassana Tchiroma transporte ses valises vers le parti de Garga Haman Adji, l’ADD. Il justifie son choix en disant ; «je constate qu’il y a seulement deux formations politiques qui font dans l’opposition au Cameroun; le Sdf et l’ADD. Les autres partis politiques font des mariages nocturnes avec le Rdpc, alors je ne les trouve pas cela sérieux». Hassana Tchiroma qui n’aime pas trop la phrase «prostitution politique» pourtant c’est son sport favori, est à son 6e parti politique. Il a débuté dans l’Undp avec son frère Issa Tchiroma.

Delà, les deux frères ont fait un séjour bref dans l’Andp avant de faire chemin retour dans l’Undp. Se sentant trahit par Bello Bouba, Hassana et Issa Tchiroma vont créer le Fsnc. Après leur divorce, Hassana va séjourner dans le Sdf dont il quitte ce jour pour l’ADD. Rien n’est encore sûr qu’il est à la fin de son pèlerinage!

© Peter Kum | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau