Cameroun – Plus de 4000 femmes victimes de violences dans la région du Littoral

Révélation faite par la déléguée régionale de la Promotion de la femme et de la famille pour le littoral lors du lancement de la campagne «16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes»

Afficher l'image d'origine

Entre 2014 et 2015, un peu plus de 4000 cas de violences faites aux femmes et aux jeunes filles ont été enregistrés dans la région du Littoral. Ce chiffre a été dévoilé le 25 novembre 2015 par la déléguée régionale de la Promotion de la femme et de la famille pour le Littoral, Isabelle Makota. C’était à l’occasion de la célébration de la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes.

Selon le journal Ouest Littoral qui rapporte cette information dans son édition du jeudi 26 novembre 2015, les violences répertoriées sont celles: «physiques, économiques, psychologiques et sexuelles». Afin de sensibiliser et d’interpeller le public sur ce fléau récurrent dans notre société, la campagne baptisée «16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes» a été lancée.

A travers cette campagne, «nous voulons présenter au large public, les conséquences de ces violences, qui non seulement nuisent au bien être des populations, mais aussi à la société», a justifié Isabelle Makota.

Au menu de cette campagne qui s’achève le 10 décembre 2015, «une journée portes ouvertes, couplée aux cliniques socio-juridiques, au cours desquelles «les femmes et filles victimes de violences pourront s’exprimer», d’après la déléguée régionale du Minproff pour le Littoral ; une caravane de sensibilisation dans 10 établissements scolaires du secondaire à raison de 2 établissements par arrondissement, l’île de Manoka exclue», apprend-on.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau