Cameroun - Opération épervier: la grande tempête arrive. Après Mendo Ze : voici les probables cibles

Des signes avant-coureurs, en provenance des milieux judiciaires, annoncent un séisme de grande amplitude. Selon des confidences croisées, des ministres de la République, d’anciens membres du gouvernement, des dirigeants d’entreprises publiques, des opérateurs économiques ainsi qu’une armada de personnalités parmi les plus insoupçonnées, sont susceptibles de passer de la lumière du pouvoir à l’ombre carcérale dans les tout prochains jours.

Epervier rh

Des signes avant-coureurs, en provenance des milieux judiciaires, annoncent un séisme de grande amplitude. Selon des confidences croisées, des ministres de la République, d’anciens membres du gouvernement, des dirigeants d’entreprises publiques, des opérateurs économiques ainsi qu’une armada de personnalités parmi les plus insoupçonnées, sont susceptibles de passer de la lumière du pouvoir à l’ombre carcérale dans les tout prochains jours. On parle ainsi de pas moins de 50 personnalités, aujourd’hui dans l’œil du cyclone depuis la relance de l’opération pompeusement baptisée «Épervier» avec l’arrestation de l’ancien directeur général de la Cameroon radio and television (Crtv), Gervais Mendo Ze.

À la charge contre ces présumés fossoyeurs de l’économique camerounaise, des malversations financières mises en lumière dans des rapports explosifs et autres audits confidentiels, relatifs à la gestion des fonds publics. Dans la plupart des cas, ces hommes et femmes devraient répondre de faits de détournement et/ou d’utilisation, à des fins personnelles, du patrimoine national. Il est à relever, s’agissant de Gervais Mendo Ze, que sa mise sous mandat de dépôt, pour qui sait la proximité qu’on lui prêtait jusqu’ici avec le chef de l’Etat, montre bien que Paul Biya sera sans pitié.

L’ex-Dg de la Crtv à Kondengui, cela signifie clairement que personne, peut en ce moment s’estimer épargné par la bourrasque qui s’annonce. Le président de la République avait annoncé que ceux qui se sont amusés avec la fortune publique allaient rendre gorge. Certains y avaient vu une fanfaronnade. La preuve… Il est à relever que les lecteurs assidus de la presse, notamment de La Météo, ont sans doute vu leur attention attirée par la récurrence de certains noms de gestionnaires ou d’ex-managers indélicats dans le bottin «scandales financiers». Sans pour autant jouer les oiseaux de mauvais augure, votre journal a régulièrement anticipé sur l’arrestation des barons du régime.

Situation qui a nourri la thèse selon laquelle les colonnes de votre bihebdomadaire constituent généralement un terrain d’essais, dans le cadre de l’«Opération épervier» destiné soit pour préparer l’opinion, ou alors pour prendre la mesure de la réaction des partisans de la personnalité à qui la justice ambitionne de demander des comptes. A coup sûr, les prochaines arrestations épouseront à nouveau la couleur des dénonciations de la presse. La Météo, pour ses lecteurs, a fait un récapitulatif non exhaustif des gestionnaires dont les dossiers, pour certains, sont bouclés alors que d’autres sont en instance au Tribunal criminel spécial (Tcs).

Stress, peur et incertitude gagnent la République ! Après Mendo Ze: voici les probables cibles

- Fokou Bernard (opérateur économique)

- Amba Salla Patrice (Mintp)

- Meva’a m’Eboutou Michel (ancien Minfi)

- Beh Mengue Jean Louis (Dg Art)

- Hamadjoda Adjoudji (Pca Armp)

- Siaka André (ancien Pdg Sabc)

- Ndonga Célestin (ancien Dg Edc)

- Anong Adibimé Pascal (ancien Mindaf)

- Nkoto Emane David (Dg Camtel)

- Hessana Mahamat (ancien Dag Mincom, Pca Art)

- Tagny Mbianyor Clarkson (ancien Minef)

- Mme Tagny Mbianyor Rose (ancienne gestionnaire des recettes forestières)

- Yaouba Abdoulaye (ministre délégué, Minepat) - Minkongo Louis Thomas (Drf Minesec)

- Tawamba Pascal (opérateur économique)

- Francis Dooh Collins (expert en intelligence économique)

- Etoundi Oyono Emmanuel (ex-Dg Maetur)

- Libom Li Likeng Minette (Dg Douanes)

- Jean Jacques Ndoudoumou (ancien Dg Armp)

- Massi Gams Dieudonné (président Conac)

- Foning Françoise (maire Douala 5e)

- Amadou Ali (ancien Minjustice)

- Hongla Jean D. (ancien chef Ccp)

- Sissimboué Abraham (directeur Ccp)

- Nsangou Théodore (Dg Edc)

- Essimi Menye Emmanuel (ex-Minfi)

- Talba Malla Oumaté (ancien Dg Csph)

- Biyiti bi Essam Jean-Pierre (ancien Sg Minpostel, ancien Mincom)

- Dayas Mounoumé Jean Marcel (ex-Dg Pad)

- Bekolo Ebe Bruno (ex-recteur université Douala)

- Bakang Mbock Catherine (ministre des Affaires sociales)

- Colonel Ambani Pauline (affaire des émoluments de militaires)

- Nkili Robert (ministre des Transports)

- Tankam Pierre (Dg de l’Autorité aéronautique)

- Mbappè Penda Auguste (Dg Cncc)

- Sollo Jean Williams (Dg Camwater)

- Akono Ze Jean Marie (ancien gestionnaire redevance audiovisuelle Crtv, en cavale)

- Amadou Vamoulké (Dg Crtv)

- Mah Dieudonné (Df Camwater)

- Mbayen René (Dg Camship)

- Mama Fouda André (ex-Dg Maetur)

- Tchatat Clobert (ancien Minader)

- Ekindi Camille (ancien Dg Crédit foncier)

- Okouda Martin Aristide (ancien Mintp)

- Bondoma Yokono Dieudonné (directeur général de l’Economie, Minepat)

- Melingui Roger (ancien directeur de l’Oncpb, ancien ministre délégué au Finances chargé du Budget)

- Amadou Evele (ancien directeur de la Semry)

- Sani Tanimou (Dg Elecam)

- Ndongo Essomba Jean Bernard (opérateur économique)

- Owono Assoumou Thomas (Dg Adc)

- Evou Mekou (Dg Caa) - Cavaye Yeguié Djibril (Pan)

- Njuimo Monthe (opérateur économique)

- Oyono Dieudonné (coordonateur Png)

- Lé Joseph Anderson (Pca Sopecam)

- Pokossy Doumbè (Pca Adc)

- Ngollo Ngama Emmanuel (ancien délégué du gouvernement, Nkongsamba)

- Fossi Jacob (ancien député, opérateur économique)

- Embe David (préfet de la Mefou et Akono)

- Ndzana Jean (Tpg de Bafoussam)

- Samba Antoine (Dgb Minfi)

- De nombreux fonctionnaires du ministère des Finances et de celui des Marchés publics dont nous ne pouvons pas donner la liste, parce que assez longue.

© Michel Tafou | La Météo

Commentaires (3)

1. MBOULA FABRICE ROMEO (site web) 19/11/2014

esperons!

2. DD 20/11/2014

si ce n'est du tapage

3. elvis 21/11/2014

pour moi sai deja une très bonne chose de leurs prendre, mais il faud aussi leurs fait rambourcé ce qu'ils ont prix froduleusement qu'a le peuple soufre.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau