Cameroun: Olanguena Awono Obtient 20 ans Prison

006022012110515000000urbain-olanguena-prison-1.jpg

Le Tribunal pénal spécial acquitté Drs Chia Rose, Maurice Feuzeu, Hubert Wang et Okalla Abodo, le lundi 12 Août 2013. Le Tribunal spécial criminel, CSC, hier, 12 Août, 2013 a claqué une peine de prison de 20 ans pour l'ancien ministre de la Santé publique, Urbain Olanguena Awono pour agir en complicité de détournement de la somme de plus de FCFA 80 millions dans un marché public non exécuté pour fournir moustiques traités moustiquaires au Programme de lutte contre le paludisme en 2004.

 Le Tribunal pénal spécial acquitté Drs Chia Rose, Maurice Feuzeu, Hubert Wang et Okalla Abodo, le lundi 12 Août 2013. Le Tribunal spécial criminel, CSC, hier, 12 Août, 2013 a claqué une peine de prison de 20 ans pour l'ancien ministre de la Santé publique, Urbain Olanguena Awono pour agir en complicité de détournement de la somme de plus de FCFA 80 millions dans un marché public non exécuté pour fournir moustiques traités moustiquaires au Programme de lutte contre le paludisme en 2004. M. La décision du juge Francis Moukoury comprenait également une peine à perpétuité pour le gestionnaire de Vision Sarl Société, NSOE Mbella Yves Rodrigues, pour obtenir frauduleusement le paiement de la FCFA 80 millions de sans fournir les des moustiquaires, tandis que l'ancien comptable matières au cabinet du Olanguena, Onana Belibi Timothé , a reçu une peine d'emprisonnement de 10 ans pour faciliter le paiement du contrat non exécuté. Pendant ce temps, les Drs Maurice Feuzeu, Chia Rose, Hubert Wang et Okalla Abodo ont été acquittés. L'accusés ont été jugés pour détournement de diverses sommes qui résument à FCFA 287 millions destiné à différents programmes financés par le gouvernement, le Fonds mondial et la Banque mondiale pour lutter contre SIDA, le paludisme et la tuberculose entre 2002 et 2006. Dans une salle d'audience pleine, hier, le juge président, le juge Francis Moukoury, a déclaré NSOE Mbella orchestré le détournement de 80 millions de FCFA par le paiement d'un marché public, il n'a pas pu exécuter. "Les preuves documentaires et ses aveux de prisonniers témoignent qu'il a rassemblé la somme entière sans livrer", a déclaré le président du tribunal, ajoutant que l'évasion de la prison et la fuite de NSOE Mbella a confirmé son refus de faire face à la justice. Pour Urbain Olanguena Awono, le juge a estimé qu'il approuvé la Vision Sarl contrat non exécuté comme sa signature sur les bordereaux de paiement attesté. Par ailleurs, Francis Moukoury dit Olanguena n'a pas résilier le contrat lorsque le délai de livraison de 60 jours a expiré ", montrant sa collusion avec NSOE Mbella". Dans le même ordre d'idées, le tribunal a jugé Onana Belibi dont la signature est également apparu sur les décisions de paiement, comme coupable de complicité dans le détournement puni par les articles 74 et 184 (1), entre autres, du Code pénal. D'autre part, le tribunal poursuite tenue n'avait pas suffisamment prouvé que le Dr Feuzeu Maurice, ancien secrétaire permanent du Programme de lutte contre le sida avait gagné des avantages financiers indus et payé indemnités de mission indues pour un montant de 22 millions de FCFA. Pendant ce temps, le Dr Okalla Abodo, ex-secrétaire permanent du programme de lutte contre le paludisme des dépenses suffisamment justifiées valeur de 67 millions de FCFA et a convaincu le tribunal qu'il a pris des mesures pour établir que sa signature avait été contrefaite dans le lit des moustiquaires contrat escroquerie. Dr Chia Rose du Sud-Ouest lutte contre le sida Provincial Groupe technique et le Dr Hubert Wang du Programme de lutte contre la tuberculose ont tous deux été acquittés pour avoir dépenses justifiées valeur FCFA 158 millions et FCFA 13 millions, respectivement, au cours des procédures. L'verdict qui comprenait également un mandat d'arrêt pour NSOE Mbella et une FCFA 80 millions à titre de dommages à l'Etat, a autorisé le condamné de saisir la Cour suprême de contrôle judiciaire dans les 48 heures.

© George MBELLA | Cameroun Tribune

Commentaires (1)

1. jolie carolle 13/08/2013

c'est quel article truffé de fautes ça?il nya pas un comité de relecture à cameroun tribune?geoge mbella qui a signé cet article a fait du français à l'école?sorti de quelle école de journalisme?à croire que la sopecam recrute des journaleux!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau