Cameroun: Marlène Emvoutou condamnée à 8 mois d’emprisonnement ferme, donc bientôt libérée

Après pas moins de 13 audiences, Marlène Emvoutou avait rendez-vous ce mardi 1er avril 2014 à Yaoundé dans les locaux du tribunal de première instance de Yaoundé centre-administratif pour ce qui était annoncée comme l’ultime audience de l’affaire qui l’oppose à une quinzaine de plaignants, en majorité de jeunes footballeurs.

Marlene emvoutou fecafoot 009 thn 475x300

Reconnue coupable des faits d’abus de confiance et d’escroquerie aggravée, l’ancienne candidate à la présidence de la Fédération Camerounaise de Football, incarcérée depuis le 23 juillet 2013 à la prison centrale de Kondengui, venait prendre connaissance du verdict que lui ont réservé les magistrats. Finalement, elle est retournée dans sa cellule de Kondengui avec une peine de huit mois d’emprisonnement ferme.

Elle est également condamnée à payer dix millions de FCFA de dommages et intérêts, deux millions de Fcfa de préjudice moral… avec la possibilité de subir une contrainte par corps de six mois. Marlène Emvoutou avait été mise aux arrêts le 23 juillet 2013. Elle était accusée d’avoir pris près de six millions de francs à des familles dont les fils n’avaient pas pu se rendre en Europe pour le projet Aspire qui consistait à détecter les jeunes talents du football camerounais pour leur faciliter d’intégration dans les centres de formations des clubs professionnels en Europe...

© Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau