Cameroun - Lions Indomptables: Ce qui s'est passé à l'aéroport de Douala

Après le match aller, samedi 26 mars 2016, de la double confrontation entre le Cameroun et l'Afrique du sud, les Lions Indomptables ont passé la nuit à l'hôtel Chariot de Buea, où ils avaient pris leurs quartiers pour préparer cette phase qui compte pour les 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la CAN 2017. 

Le match en Afrique du Sud étant prévu 72 heures après, l'équipe du Cameroun devait s'envoler dimanche à 10h05 par un vol spécial pour Durban où la rencontre se dispute ce mardi 29 Mars 2016. Comme prévu, Hugo Broos et ses hommes sont arrivés à l'aéroport international de Douala. Ils y ont trouvé le reste de la délégation camerounaise. En tête, le ministre des Sports et de l'éducation physique (Minsep), Bidoung Mkpatt et ses collaborateurs, le président de la Fecafoot en compagnie de quelques responsables de l'instance ainsi que des journalistes.

Les joueurs ont effectué les modalités d'embarquement et ont pris place à bord du Boeing 737-700 de la RwandAir. Mais l'aéronef reste cloué au sol. Et pour cause, la taille de la délégation est plus importante que la capacité de l'avion de la compagnie nationale aérienne du Rwanda.

"Les responsables de RwandAir disent avoir prévu uniquement 45 places. Or, la délégation comporte un peu plus de 80 personnes», nous renseigne une source proche du dossier. Les pourparlers qui ont lieu depuis de longues minutes, s'intensifient, sans véritable avancée. Le Coordonnateur général des équipes nationales est alors convoqué par le Minsep".

André Nguinjol Nlend se retire pendant plusieurs minutes avec des responsables de la Fecafoot. La solution est finalement trouvée autour de 12h30. L'effectif de la délégation sera réduit à 69 personnes, parmi lesquelles 28 joueurs et encadreurs. Le vol peut ainsi prendre la direction de Durban.

Ce sont des joueurs à la mine serrée et physiquement fatigués d'attendre que le reporter de Cameroon-Info.Net retrouve dans l'avion. Ces derniers semblent pourtant bien digérer l'évènement. Une fois le décollage effectué, certains n'ont pas hésité à échanger amicalement avec des journalistes, jusqu'à l'arrivée à l'aéroportKing Shaka de Durban autour de 20h30, (19h30 au Cameroun).

Jean-Marie Nkoussa à Durban

Cameroon-Info.Net 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau